Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les excuses de Bangui après l'attaque menée par son armée au Tchad

Le président de la République centrafricaine Faustin Archange Touadéra est vu lors de sa cérémonie d'investiture à Bangui le 30 mars 2021.   -  
Copyright © africanews
CAMILLE LAFFONT/AFP or licensors

République Centrafricaine

Bangui à N’djamena a présenté ses excuses au Tchad dimanche après l’attique armée d'un poste frontalier en territoire tchadien qui a coûté la vie à six soldats tchadiens dont cinq "enlevés et exécutés.

Des excuses présentées mardi au chef de la diplomatie tchadienne lors d’un échange avec son homologue centrafricain à N’djamena. Les autorités centrafricaines ont dans la foulée, condamné fermement cette attaque dont les circonstances seront élucidées par une commission d’enquête internationale et impartiale décidée par les deux parties.

Elle comprendra notamment, des représentants de l’ONU, de l’Union africaine et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale.

Les deux pays tentent donc de résoudre cet incident par des voies pacifiques alors que le Tchad avait haussé le ton après cette attaque, dénonçant d’un coup prémédité, un crime de guerre qu’il ne laisserait pas impuni. Mais ça, c’était avant que la diplomatie ne joue sa partition.

Denis Sassou Nguesso, le président en exercice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique Centrale par exemple, avait appelé dans un communiqué "à la retenue et à l’apaisement, afin de conjurer, précisait le chef de l’Etat congolais, toute escalade aux conséquences dangereuses et retrouver un climat de confiance fraternelle".

Voir plus