Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sénégal : libération provisoire de trois activistes

L'activiste sénégalais Guy Marius Sagna au siège du mouvement citoyen Frapp France Degage à Dakar, le 25 mars 2021,   -  
Copyright © africanews
SEYLLOU/AFP or licensors

Sénégal

Ils avaient été arrêtés pour ‘’ insurrection’’ les 22 et 23 février en marge des troubles qui ont suivi l’interpellation de l’opposant Ousmane Sonko, trois activistes sénégalais bénéficient depuis mercredi d’une liberté provisoire.

Parmi ces militants figure, Guy Marius Sagna chef du mouvement ‘’Frapp-France dégage’’, qui mène une campagne contre les intérêts français au Sénégal. La prison semble ne pas avoir eu raison de sa détermination.

"Si l'objectif visé est de nous empêcher de dire: Auchan dégage, Carrefour dégage et d'affirmer sans ambages que nous préférons défendre les intérêts des commerçants sénégalais plutôt que les intérêts des commerçants impérialistes, c'est aussi peine perdue. Aujourd'hui, plus que jamais, nous disons: GIs, go home+. Aujourd'hui, plus que jamais, nous disons: Armée française, hors d'Afrique. Aujourd'hui, plus que jamais, nous disons: Bateaux de l'Union européenne, hors des mers d'Afrique+ parce que nous pensons que nous devons d'abord défendre les intérêts des pêcheurs africains, des pêcheurs sénégalais. Nous devons d'abord défendre les intérêts du peuple africain.", souligne Guy Marius Sagna, chef du mouvement ‘’Frapp-France dégage’’.

Outre ces trois figures, environ trente autres manifestants vont aussi être libérées. La libération de ces activistes est perçue comme un geste d’apaisement initié par le régime de Macky Sall alors que le pays a connu des jours sombres après l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko accusé de viol. Des manifestations qui ont coûté la vie à plusieurs personnes.

Voir plus