Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Angola : plaidoyer pour le statut de Cafunfo

  -  
Copyright © africanews
JOAO DA FATIMA/AFP or licensors

Angola

Le statut politique et administratif de la ville minière de Cafunfo et les violences récurrentes entre populations et autorités de la ville ont constitué la toile de fond de la rencontre organisée mardi et mercredi dans la province de Lunda Norte en Angola, à l'initiative du Centre d'étude pour la bonne gouvernance.

Le 30 janvier, un incident survenu dans la région avait coûté la vie à au moins six personnes. Son gouverneur calme le jeu.

"Les richesses de l'Angola servent à satisfaire les besoins financiers de l'État et des autres entités publiques, à assurer la réalisation de la politique économique et sociale de l'État et à procéder à une distribution équitable des revenus et des richesses nationales. L'état actuel du développement socio-économique de la province de Lunda Norte ne peut être dissocié du contexte national. ", affirme Ernesto Muangala, le Gouverneur de la province angolaise de Lunda Norte.

Le chef traditionnel de la province est amer. Il dénonce le non-respect des normes environnementales par les entreprises minières qui opèrent dans la zone. Et appelle à la redistribution des revenus générés par les richesses minières.

"Nous voulons un changement par le dialogue, ce dialogue vers la richesse des diamants, accessible à toute la population que je propose aujourd'hui. Je mets au défi les autorités publiques, les sociétés diamantifères, toute la communauté de Lundas de concevoir un nouveau modèle de développement local. ", plaide Muathissegue Wa Tembo, Roi des Lundas, en Angola.

Le centre d’études sur la bonne gouvernance plaide pour un statut politico-administratif. Ce statut favorisera le dialogue entre les communautés et autorités locales.

"Cafunfo a plus de 175 mille habitants et n'a pas de statut politico-administratif. Ce n'est pas un quartier, ce n'est pas une commune, ce n'est non plus une municipalité. Et en tant que telle, la principale institution de l'État dans cette localité est le commissariat de police, qui a très peu de personnel, la responsabilité de toute situation qui se produit ici à Cafunfo incombe à la police nationale. Normalement, ce ne serait pas le cas. ", explique Rafael Marques, Président du Centre d'études sur la bonne gouvernance, UFOLO.

C'est dans cette ville que huit millions de carats de diamants sont extraits chaque année, faisant de l'Angola l'un des plus grands producteurs de diamants au monde. Mais les autorités traditionnelles et la société civile, peinent à voir l’impact de cette richesse sur le vécu quotidien des populations.

Voir plus