Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ahmed Aboul Gheit reconduit à la tête de la Ligue Arabe

Ahmed Aboul Gheit, secrétaire général de la Ligue Arabe.   -  
Copyright © africanews
MOHAMED EL-SHAHED/AFP or licensors

Ligue arabe

Le vétéran de la politique égyptienne occupera le poste de secrétaire général de la Ligue Arabe cinq années de plus.

Ce mercredi les ministres des affaires étrangères de la Ligue arabe ont reconduit Ahmed Aboul Gheit pour un nouveau mandat de secrétaire général. Dans son discours, l'ancien ministre des Affaires étrangères égyptien de 2004 à 2011 a souligné l'importance de continuer à travailler sur la question palestinienne.

"La question palestinienne a été mise à l'épreuve au cours des dernières années et une nouvelle opportunité se présente aujourd'hui avec la nouvelle administration américaine qui reprend les leviers du pouvoir pour corriger cette voie et lancer un véritable processus de paix, fondé sur le droit international, un cadre et une solution durable et non pas seulement sur la négociation dans un but de négociation" a déclaré Ahmed Abul Gheit.

"Son Excellence M. Ahmed Aboul Gheit, prononce son discours à l'ouverture des travaux de la 155e session du Conseil de la Ligue des États arabes au niveau ministériel."

Le dossier libyen figurait également à l'ordre du jour de la réunion des ministres de la Ligue Arabe. Le ministre égyptien des affaires Etrangères Sameh Shukry a dénoncé l'intervention de la Turquie dans le conflit qui secoue la Libye depuis 2015.

"Nous confirmons qu'il y a des difficultés à atteindre la stabilité que nous voulons pour mettre fin à toute intervention étrangère en Libye et avec la nécessité d'un cessez-le-feu à respecter. Nous confirmons par le biais de la deuxième réunion des ministres arabes ce matin que nous allons suivre l'intervention turque. Nous rejetons complètement la poursuite de l'intervention turque dans la région que la Turquie impose à notre pays frère arabe".

A ce jour, les milices étrangères sont toujours présentes sur le territoire libyen.