Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Défiance contre les mesures anti-coronavirus

Le gouvernement camerounais procède à un dépistage mobile du coronavirus dans différentes villes du Cameroun   -  
Copyright © africanews
Elvis Boh

Cameroun

Au Cameroun, la psychose générée par les nombreux cas de coronavirus aux premières heures de la pandémie semble avoir fait son temps.

Dans les rues de la capitale politique Yaoundé, ainsi que dans les marchés et stations de transport, la distanciation sociale ou le port du masque sont de moins en moins appliqués malgré les nombreux messages de sensibilisation des autorités.

« Il y a des Camerounais qui, dès le début, ont pensé que le coronavirus était un canular. Et beaucoup d'entre eux n'ont jamais porté un masque, ne serait-ce qu’une fois. Jusqu'à présent, ils disent qu'un Africain est naturellement constitué pour faire barrage au virus. Ils pensent donc que leur système peut tuer le virus s'il existe en tant que tel », déclare Wain George Muam.

Le gouvernement camerounais procède à un dépistage mobile du coronavirus dans différentes villes du pays, mais il continue à circuler malgré le taux élevé de guérison. Il y a quelques mois, des kits de dépistage rapide ont été mis à disposition des équipes de santé, ce qui a permis de réaliser davantage de tests.

Taux de guérison

L’épidémiologiste Yap Boum s'interroge sur pour sa part sur le fort taux de guérison face à la maladie.

« La communauté a réalisé que nous avons un taux élevé de guérison. Nous avons un très petit nombre de personnes qui meurent. Ils sont détendus parce qu'ils n'ont plus peur comme au début du mois de mars. Ce que nous faisons, c'est d’essayer de comprendre ce qui se passe. Et pour y parvenir, nous faisons des enquêtes de plafonnement. Nous allons donc sur le terrain, parlons aux communautés et essayons de comprendre ce qu’elle sait de la maladie et d’où elle obtient ces informations. Cela nous permet de revoir notre stratégie et de renforcer la sensibilisation ».

Malgré un taux de guérison de 94,9 % et un taux de mortalité d'environ 2 %, les responsables de la santé publique au Cameroun continuent toutefois d'appeler à une vigilance accrue.

Les scientifiques s’attèlent à déterminer si le taux de guérison est lié à une immunité renforcée, à de nombreuses maladies tropicales ou à la jeunesse de la population.

Voir plus