Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Coronavirus en RDC : le confinement de Kinshasa "reporté"

Coronavirus en RDC : le confinement de Kinshasa "reporté"

République démocratique du Congo

Le “confinement total” de Kinshasa, qui devait commencer samedi face aux risques de propagation du coronavirus, a été “reporté” sine die, a indiqué vendredi l’autorité provinciale de la capitale de la République démocratique du Congo après l’avoir annoncé la veille.

Le report s’explique par des “spéculations sur les prix des biens de première nécessité” et “afin de prévenir les actes susceptibles de créer l’insécurité”, a indiqué un communiqué officiel du gouvernorat de Kinshasa en soirée.

La RDC a officiellement déclaré 54 cas pour quatre décès, tous à Kinshasa sauf un premier cas dans l’intérieur du pays annoncé vendredi.

Des voix de la société civile avait dénoncé le confinement de la plus grande mégapole d’Afrique francophone, où la majorité des quelque dix millions d’habitants vivent au jour le jour, sans eau ni électricité.

“Le seul résultat auquel cela peut aboutir est une catastrophe humanitaire ou des émeutes”, s‘était inquiété le mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) sur Twitter. Des responsables politiques demandaient des mesures d’accompagnement social.

Jeudi soir, le gouverneur avait annoncé un “confinement total intermittent”, qui devait commencer samedi pour quatre jours, avec deux jours de parenthèse mercredi et jeudi afin de permettre aux habitants de s’approvisionner, pour reprendre quatre jours, et ainsi de suite pendant trois semaines.

La mesure est reportée sans nouvelle date précise, “toutefois l’autorité urbaine rappelle à tous que les mesures préventives doivent demeurer de stricte application”, souligne le communiqué officiel.

Le report a été annoncé vers 18H00 GMT vendredi. Toute la journée, les Kinois ont anticipé le premier “confinement total intermittent” de quatre jours en prenant d’assaut les commerces, qui observaient pour certains les mesures de prévention (lavage des mains et distance d’un mètre), a constaté l’AFP.

Mercredi soir le chef de l’Etat Félix Tshisekedi avait annoncé l’isolement de Kinshasa des 25 autres provinces, pour éviter la propagation du virus dans le plus grand pays d’Afrique sub-saharienne (2,3 millions de km2, au moins 80 millions d’habitants). 

Un premier cas hors Kinshasa a été officiellement déclaré vendredi, dans la province de l’Ituri et non dans la province voisine du Nord-Kivu comme annoncé initialement.

Vendredi, le directeur de la presse présidentielle a fait état de la mort d’un chargé de mission proche du chef de l’Etat, Jacques Ilunga, des suites du Covid-19.

>>> LIRE AUSSI : Coronavirus : suivez la situation de la pandémie en Afrique

AFP

Voir plus