Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Gabon : Ali Bongo Ondimba à la parade militaire du 17 août

Gabon : Ali Bongo Ondimba à la parade militaire du 17 août

Gabon

Dix mois après son AVC, le président Ali Bongo Ondimba a assisté samedi au défilé militaire pour la fête nationale, une rare apparition publique que les Gabonais attendaient pour juger par eux-mêmes s’il peut toujours diriger le pays, contrairement à ce que prétendent ses opposants.

Tôt samedi matin, de nombreuses personnes ont afflué vers le front de mer, tentant de se frayer un passage à travers de nombreuses barrières de sécurité. Le président a salué de la main, depuis sa voiture, quelques chanceux après le défilé. “Il y a des gens qui disaient qu’il était malade, mais il a pu nous saluer”, s’est félicité Mama Youssouf, un jeune badaud.
Une partie de l’opposition avait appelé ses partisans à voir si le président, qui a succédé à son père Omar Bongo il y a dix ans, était ou non toujours capable de diriger ce pays pétrolier peuplé de moins de deux millions d‘âmes, à l‘économie chancelante.

Depuis son accident vasculaire cérébral (AVC) d’octobre 2018 en Arabie saoudite, le chef de l’Etat, aujourd’hui âgé de 60 ans, a délaissé bains de foule et conférences de presse. Il a profité samedi de la fête du 59e anniversaire de l’indépendance pour faire un bref retour en public.

Vendredi déjà, il était apparu devant la presse pour une cérémonie d’hommage au premier président gabonais, Léon Mba. Pour la première fois depuis son retour au pays fin mars, après une longue convalescence au Maroc, il avait été filmé et photographié par la presse internationale, hors du palais présidentiel, mais devant un parterre de personnalités triées sur le volet. 

Voir plus