Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Rwanda : le porte-parole de l'opposante Victoire Ingabire retrouvé mort

Rwanda : le porte-parole de l'opposante Victoire Ingabire retrouvé mort

Rwanda

Anselme Mutuyimana, porte-parole de la principale opposante rwandaise Victoire Ingabire a été retrouvé mort, a annoncé ce dimanche un responsable gouvernemental. Dans l’immédiat aucune information n’a été délivrée sur les conditions du décès du jeune homme de 30 ans.

Son frère aîné, Augustin Tubanambazi, a toutefois déclaré à Reuters que le corps ne portait pas de blessures visibles hormis du sang dans la bouche. Les autorités rwandaises ont annoncé l’ouverture d’une enquête qui n’a débouché, pour l’heure, sur aucune piste.

Cette disparition vient renforcer les doutes d’une opposition rwandaise à plusieurs reprises défigurée. Victoire Ingabire qui sort de six années d’incarcération pour “incitation à l’insurrection” a notamment rappelé la mort, il y a deux ans, de Jean Damascene Habarugira, un autre responsable de son parti, le FDU-Inkingi. Un crime qui n’a toujours pas été résolu. “Nous avons besoin de justice”, a-t-elle réagi auprès de Reuters à la mort de son porte-parole, soulignant que des témoins avaient décrit des hommes en uniforme de la police dans une voiture rouge arrêtant Mutuyimana dans la zone ouest de Mahoko.

En 2010, le vice-président du Parti vert démocrate, Andre Kagwa Rwisereka, a été retrouvé mort. En 2014, c’est l’ex-chef des services de renseignements rwandais en exil, Patrick Karegeya, qui était retrouvé assassiné dans une chambre d’hôtel à Johannesburg.

>>> LIRE AUSSI : Au Rwanda, Kagame menace les opposants récemment libérés

Salué par la communauté internationale pour ses efforts de développement du Rwanda après le génocide de 1994, le président rwandais Paul Kagame fait cependant l’objet de critiques de la part des défenseurs des droits de l’homme. Ces derniers l’accusent de museler son opposition de même que les médias indépendants à travers un régime autoritaire. Des accusations régulièrement démenties par Kigali.

>>> LIRE AUSSI : OIF : d’anciens ministres français contre la candidature rwandaise
>>> LIRE AUSSI : Rwanda : l’opposition entre au Parlement
Voir plus