Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sénégal : des constructeurs écologiques révolutionnent le béton

  -  
Copyright © africanews
AFP

Sénégal

Au Sénégal, des entreprises de construction en bâtiment revisitent les méthodes traditionnelles et trouvent une alternative écologique au béton.

Dans ce pays d’Afrique de l’ouest au climat tropical, les murs en béton sont pourtant omniprésents.

Bien qu'ils ne facilitent pas le quotidien des Sénégalais, ils sont bon marché et souvent choisis au détriment de matériaux plus chers.

Mais des alternatives existent, c'est ce que propose l'entreprise Elementerre.

Architecture bioclimatique à Diamniadio, Sénégal. Conception par Elementerre, dessins par Worofila et construction par Craterre. #futures #africanmobilities #prototypes

_"C'est l'avantage de la CTB par rapport aux matériaux en ciment, qui accumulent la chaleur mais ne l'empêchent pas de pénétrer, c'est-à-dire qu'elle vous transmet la chaleur tout de suite. C'est donc l'avantage, mais la CTB est efficace quand on y pense, qu'on conçoit avec elle et qu'on l'utilise correctement."[...]__" C'est ça l'intérêt de la CTB par rapport à un matériau ciment, qui lui accumule mais n'empêche pas de pénétrer, c'est à dire qu'il vous envoie tout de suite la chaleur. Donc l'avantage c'est ça, maintenant la BTC va être efficace lorsqu'on va le réfléchir, le concevoir et l'utiliser comme il faut." a déclaré _Doudou Dème, ingénieur, fondateur d'Elementerre.

La BTC est donc une véritable alternative à la fois écologique et saine qui améliore la qualité de vie à l’intérieur des maisons. Elle est basée sur l’inertie thermique et empêche la chaleur de pénétrer tout en permettant une meilleure isolation.

"L'objectif du Sénégalais moyen, lorsqu'il construit une maison, c'est de le faire le moins cher et le plus vite possible, donc il va vers la solution la plus facile à trouver. Et ce qu'il voit tout le temps, c'est du béton, donc il ne pense même pas à utiliser un autre matériau. Et ils se disent "au pire, je vais juste installer la climatisation". Et c'est ce qui va se passer, ils vont mettre un système de climatisation, et on va gaspiller de l'énergie." a ajouté Doudou Dème_. _

"La maison construite par le Sénégalais moyen, son but c'est de construire le moins cher possible et que ça soit vite construit, on va dire, donc il va prendre la solution la plus proche de lui. Et ce qu'il voit tout le temps c'est du béton, donc il ne va même pas se poser la question d'un autre matériau, et il va se dire, +ah, ben, au pire, je vais mettre une clim+. Et c'est ce qui va se passer, il va mettre une clim, et on va dépenser de l'énergie."

Contrairement au béton, la fabrication des briques en terre nécessite un minimum d'énergie. Selon le groupe de réflexion britannique Chatham House, le ciment, principal composant du béton, est responsable de 8 % des émissions de carbone.

"Tout ce qu'on dit aujourd'hui sur le changement climatique, la dégradation de l'environnement, oui. Ces matériaux peuvent être la solution à certains problèmes."[...]\_"Tout ce qu'on dit aujourd'hui par rapport aux changements climatiques, à la dégradation de l'environnement, oui. Ces matériaux utilisés peuvent être la solution pour certains problèmes."_ a révéléThierno Souleymane Aw, chef de chantier.

Pour le moment seule une minorité de constructeurs utilise cette approche qui nécessite un savoir-faire précis.

Voir plus