Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Rome juge quatre Égyptiens pour la mort d'un étudiant italien en 2016

Rome juge quatre Égyptiens pour la mort d'un étudiant italien en 2016
Des effets personnels de Giulio Regeni   -  
Copyright © africanews
Uncredited /AP

Italie

Un juge de Rome a ordonné mardi que quatre membres haut placés des forces de sécurité égyptiennes soient jugés pour l'enlèvement, la torture et le meurtre au Caire d'un doctorant italien.

Le juge Pierluigi Balestrieri a fixé au 14 octobre la date d'ouverture du procès, a rapporté l'agence LaPresse après une audience préliminaire à huis clos. Les suspects devraient être jugés par contumace. En décembre, les procureurs italiens a officiellement mis en examen les quatre Égyptiens pour leur rôle présumé dans le meurtre de Giulio Regeni en 2016.

Le corps de Giulio Regeni avait été retrouvé sur une autoroute quelques jours après sa disparition dans la capitale égyptienne, le 25 janvier 2016. Il était au Caire pour faire des recherches sur les activités syndicales des vendeurs de rue dans le cadre de sa thèse de doctorat.

Sa mère a déclaré que son corps était tellement mutilé par la torture qu'elle n'était capable de reconnaître que le bout de son nez. Des militants des Droits de l'Homme ont déclaré que les marques sur son corps ressemblaient à celles résultant de la torture généralisée dans les établissements égyptiens.

Les autorités égyptiennes ont affirmé que l'étudiant en doctorat de l'université de Cambridge avait été victime de voleurs ordinaires. L'affaire a tendu les relations entre l'Italie et l'Égypte, un allié de Rome dans la lutte contre le terrorisme. À un moment donné, l'Italie avait rappelé son ambassadeur pour faire pression sur l'Égypte afin qu'elle coopère à l'enquête.

Voir plus