Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ngozi Okonjo-Iweala veut dynamiser l'OMC

La directrice générale de l'OMC Ngozi Okonjo-Iweala.   -  
Copyright © africanews
BASTIEN INZAURRALDE/AFP or licensors

Nigéria

L'ancienne ministre des finances nigériane veut faire souffler un vent nouveau sur l'organisation internationale.

A peine arrivée à son poste de directrice de l'Organisation Mondiale du Commerce, Ngozi Okonjo-Iweala dit vouloir changer le fonctionnement de l'organisation, trop statique selon elle. "Je pense que l'OMC est trop importante comme elle a été conçue, pour qu'elle soit ralentie, paralysée et moribonde, qu'elle ne soit pas adaptée à son objectif. Ce n'est pas juste", a-t-elle déclaré.

La nouvelle directrice de l'OMC a expliqué qu'une de ses priorités sera de s'assurer de la disponibilité des vaccins contre la Covid-19. Aujourd'hui, une réel disparité est évidente sur l'accès aux vaccins. Un nationalisme vaccinal qui avait été dénoncé par le président sud-africain Cyril Ramaphosa.

"Nous avons maintenant plus de 60 pays dans le monde qui vaccinent et les autres ne le font pas. Il est vraiment dans l'intérêt de chaque pays de voir tout le monde vacciné, car on n'est pas en sécurité tant que tout le monde ne l'est pas", a déclaréNgozi Okonjo-Iweala._ "En ce qui concerne la santé publique, j'ai expliqué comment, selon moi, nous pouvons agir plus rapidement pour sauver des vies afin que les pays n'attendent pas des années avant d'avoir accès aux vaccins. Sur le plan économique, il est certain que le commerce a un rôle à jouer dans la reprise_".

Cette mission, Ngozi Okonjo-Iweala dit vouloir la mener à bout, même si le poste est réputé difficile.

"Quelqu'un m'a même dit : "Vous êtes masochiste! (Rires) Pourquoi voulez-vous ce travail ? Et vous savez, j'ai fait des boulots difficiles toute ma vie, en fait. Être ministre des Finances dans mon pays n'est pas une tâche facile. Mais c'était un grand honneur de pouvoir le faire et d'aider à utiliser les politiques pour changer la vie des gens. C'est donc pour cela que je suis ici. C'est juste une continuation de qui je suis".

La nigériane prendra officiellement ses fonctions à la tête de l'Organisation Mondiale du Commerce le 1er Mars prochain. Ngozi Okonjo-Iweala devra fairerésister le commerce international à la tendance au protectionnisme qui s'est amplifiée avec la pandémie, afin que le libre-échange puisse contribuer à la reprise économique.

Voir plus