Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le président Alpha Condé répond à ses adversaires

election   -  
Copyright © africanews
CAROL VALADE/AFP or licensors

Guinée

La course à l'élection présidentielle monte d'un cran en Guinée. Le président Alpha Condé qui brigue ce dimanche à 82 ans un troisième mandat multiplie les meeting malgré la situation sanitaire.

Ce lundi dans la ville de Kissidougou, dans le sud du pays, le chef de l'état a profité de son discours à ses partisans pour déplorer les incidents survenues dans la région de Kankan où le cortège de Cellou Dalein Diallo a dû rebrousser chemin face aux militants du RPG.

Alpha Condé n'a pas oublié aussi d'épingler son principal adversaire qui, la veille, avait mis en doute ses capacités physiques et intellectuelles à diriger le pays pour 5 années supplémentaires : "__Ils sont venus vous dire que je suis malade, que je suis est couché, que ne peux plus se lever alors, je suis malade... " s'est amusé le président avant de conclure d'une manière plus cinglante, "c__eux qui veulent m’envoyer au cimetière ils iront avant moi ! »

Cellou Dalein Diallo, candidat de l'UFDG, souhaite de son côté que la communauté internationale condamne les régressions démocratiques et notamment l'exclusion des organisations internationales du suivi du scrutin de dimanche.

Pour briguer une troisième élection à la tête de la Guinée, Alpha Condé avait imposé en 2019 une nouvelle constitution. Ce coup de force avait fait descendre des milliers de guinéens dans la rue en fin d'année dernière et provoqué de violents affrontements et la mort de dizaines de manifestants.

Voir plus