Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ouganda : le virus du Sida injecté à un bébé ?

Ouganda : le virus du Sida injecté à un bébé ?

Ouganda

Bien qu’innocentée en appel, une infirmière ougandaise reste aux yeux de certains observateurs coupable d’avoir transfusé du sang soupçonné de contenir le virus du VIH/Sida à un bébé de six mois.

Sylvia Kyomuhangi ne passera plus deux ans derrière les barreaux. En cassant le verdict du tribunal d’instance du district de Kitgum, la Cour d’appel de Gulu, deuxième ville de l’Ouganda, a en effet déclaré jeudi l’infirmière ougandaise de 32 ans non coupable d’avoir injecté du sang contaminé au VIH/Sida à un bébé de six mois.

Pour le jury présidé par le magistrat Stephen Mubiru, les éléments à charge étaient tellement insuffisants et faibles pour incriminer la prévenue que « la relaxe de la jeune femme s’imposait ». De quoi donner raison à l’avocate de Mme Kyomuhangi, Immaculate Owomugisha, de l’ONG Uganda Aids Network (UGANET) qui avait fait appel de la décision de Kitgum.

Mais Hussein Nasulu Ntalo, président du tribunal d’instance de Kitgum, reste convaincu que tous les témoignages et autres pièces à conviction accablaient l’infirmière.

« La baby-sitter, les officiers de la brigade criminelle de la police qui se sont rendus sur les lieux et de nombreux témoins ont tous témoigné contre Kyomuhangi. En outre, des échantillons de sang ADN prélevés au laboratoire public d’analyse à Kampala et des vêtements tachés de sang ont tous indiqué qu’elle était coupable », a déclaré le magistrat.

Insatisfaction partagée par d’autres observateurs qui croient aussi que l’infirmière est bel et bien coupable des faits qui sont lui sont reprochés. Et le débat est loin d‘être clos.

Ce n’est pas la première affaire inhérente au Sida qui fasse grand bruit en Ouganda. Le pays d’Afrique de l’Est se souvient par exemple d’une jeune femme qui avait consommé des antirétroviraux pendant six ans (2011-2017) pour avoir été déclarée séropositive à tort.

>>> LIRE AUSSI : Diagnostiquée séropositive à tort, une Ougandaise malade des anti-rétroviraux
Voir plus