Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Qui pour succéder à Al-Ahly dans la conquête de la Ligue des Champions africaine ?

Qui pour succéder à Al-Ahly dans la conquête de la Ligue des Champions africaine ?
Al Ahly vainqueur de la dernière CAF Champions League.   -  
Copyright © africanews
KHALED DESOUKI/AFP or licensors

Football

La ligue des Champions africaine fait son grand retour ce week-end, deux mois après le neuvième sacre record des Egyptiens d'Al-Ahly. En espérant une programmation moins chaotique que lors de la précédente édition frappée de plein fouet par la pandémie de coronavirus.

Après avoir vu les Diables Rouges glaner leur neuvième titre dans une finale 100% égyptienne face au Zamalek le 27 novembre dernier, la phase de groupes de la 57e édition de la Ligue des Champions africaine débute ce vendredi.

Divisées en quatre groupes, les seize équipes qualifiées devront batailler pour finir aux deux premières places de leur groupe, afin de décrocher leur ticket pour les quarts de finale.

Dans la poule A, on retrouve les tenants du titre mais Al-Ahly patientera jusqu'à mardi avant de retrouver les pelouses du continent. Le club cairote a gagné jeudi le droit de savourer sa troisième place au Mondial des clubs de Doha. L'équipe de Pitso Mosimane s'est largement renforcée pendant la trêve en accueillant le défenseur international marocain Badr Banoun, demi-finaliste l'an passé avec le Raja, et le buteur congolais Walter Bwalya, très en vue au Qatar pour ses débuts avec les Diables Rouges.

Le Vita Club lancera dès ce soir les hostilités de cette poule. Les hommes de Florent Ibenge recoivent à Kinshasa le Simba SC. Les champions de Tanzanie n'avaient pas caché leur intérêt prononcé pour l'emblématique coach congolais il y a quelques semaines. C'était avant de jeter leur dévolu sur le Français Didier Gomez Da Costa, passé par le Rwanda, l'Ethiopie, le Cameroun, l'Egypte, la Guinée ou le Soudan.

Le groupe B sera particulièrement relevé avec les Congolais du TP Mazembe ou les Sud-africains des Mamelodi Sundowns. Les Corbeaux débuteront jeudi face au CR Belouizdad toujours entraîné par le Français Franck Dumas. Le club de Moïse Katumbi a lui récupéré son coach Pamphile Mihayo, aperçu sur le banc des Léopards A' lors du dernier CHAN. L'adjoint de Florent Ibenge en sélection sait le Chabab diminué par de nombreuses absences et visera une neuvième première place consécutive en phase de groupe.

Quant aux Sundowns, le club de Patrice Motsepe, candidat à la présidence de la CAF, ils seront eux opposés à un habitué de la compétition, le Al Hilal soudanais.
L'actuel leader de la DStv Premiership pourra compter sur sa dernière recrue, Rushine de Reuck. Elu meilleur défenseur du dernier championnat, il évoluera au milieu de terrain avec les Brazilians.

Les deux rencontres sont programmées ce samedi

On passe au groupe C avec le choc entre le Wydad de Casablanca demi-finaliste de la dernière édition et les Kaizer Chiefs de Soweto, l'autre club phare du championnat sud-africain. La rencontre n'aura pas lieu ce week-end, les autorités marocaines ayant refusé de délivrer des visas à la délégation amakhosie.

On suivra donc avec attention l'entrée en matière des talentueux guinéens d'Horoya, demi-finalistes de la coupe de la CAF la saison passée. Ils accueillent à Conakry les champions d'Angola du Petro Atlético de Luanda et s'appuieront sur 5 médaillés de bronze au CHAN dont Morlaye Sylla et Yakhouba Gnagna Barry. La rencontre est prévue samedi au stade du 28 septembre.

Enfin, on termine avec le groupe D et le vice-champion d'Afrique, le Zamalek, qui devra se méfier des Algériens du Mouloudia d'Alger. Les Chevaliers blancs s'appuieront sur leur recrue tunisienne Seifeddine Jaziri, très en vue lors du dernier match de championnat. Du côté algérien, ce sera la première du nouvel entraîneur Abdelkader Amrani, nommé lundi. Il devra se passer des services de l'attaquant Mehdi Benaldjia, blessé, et du numéro 10 Abdelmoumen Djabou, sur le départ.

Quatre fois championne d'Afrique, l'Espérance de Tunis reste une sérieuse candidate sur la scène continentale. Les Sang et Or ne devraient pas trop souffrir pour leur entrée en lice. Ils recoivent les Sénégalais de Teungueth qui participent pour la première fois à la phase finale de cette Ligue des Champions. Méfiance tout de même, le club rufisquois a éliminé le Raja Casablanca, demi-finaliste de la dernière édition, au tour précédent.