Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigéria : Plus de 1.100 villageois tués depuis janvier

Depuis 2009, au Nigéria , plus de deux millions de personnes ont été déplacées par les violences liée à l'offensive djihadiste de Boko Haram .   -  
Copyright © africanews
AFP

Nigéria

Amnesty International dresse un macabre bilan au Nigéria : selon l'ONG, le centre et le nord-ouest du pays ont été le théâtre d'une "inquiétante escalade d'attaques et d'enlèvements".

Depuis le mois de janvier, au moins 1.126 villageois, à la merci des groupes armés, auraient été tués.

L'ONG de surveillance des droits de l'Homme dénonce l'inaction "honteuse" de l'Etat fédéral, des gouvernements locaux, et des forces de sécurité qui "échouent à prendre des mesures efficaces pour protéger les populations".

La situation s'est largement détériorée dans le centre et le nord du Nigeria, où des voleurs de bétails terrorisent les populations, mènent des raids meurtriers dans les villages, et des enlèvements contre rançon, à grande échelle.

Des groupes armés, qui agiraient sans motivation idéologique, mais de nombreux experts mettent en garde contre leur rapprochement avec des groupes jihadistes de la région.

Face à la recrudescence de ces attaques, le président Muhammadu Buhari qui a été élu en 2015 sur la promesse d’éradiquer Boko Haram estime que « la police nationale, l’armée et les autres agences de sécurité pourraient faire beaucoup mieux ».

Le Sénat était allé jusqu'à voter une résolution demandant la suspension des chefs de l’armée, et une nouvelle stratégie, aussi bien sur le plan opérationnel que du renseignement.

depuis 2009, au Nigéria , deux millions de personnes ont été déplacées par les violences liée à l'offensive djihadiste de Boko Haram.

Voir plus