Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Libye : des élections sous l'influence des tribus

Le chef du gouvernement par intérim libyen, Ramadan Abu Jnah, à Tripoli, le 12 décembre 2021.   -  
Copyright © africanews
MAHMUD TURKIA/AFP or licensors -

Libye

En Libye, malgré le report des élections présidentielle et parlementaires, initialement prévues le 24 décembre, certains scrutins sont maintenus. C'est le cas de ceux des tribus libyennes.

L'influence et la force des tribus ont augmenté de manière exponentielle au cours des années qui ont suivi la révolution de 2011.

"Les tribus ont pris le contrôle de la scène politique, elles sont devenues ingérables après 2011 car elles n'ont trouvé aucun État pour les arrêter, ou les contraindre", expose un activiste et analyste politique, chargé de cours à l'université de Benghazi Allam Al-Fallah. "La tribu a alors placé ses membres à des postes importants dans l'État, et ceux-ci sont devenus les otages des demandes de la tribu et de son entourage. "

Alors que le pays s'apprête à tourner une nouvelle page, les tribus libyennes espèrent conserver leur influence politique, en décidant du sort de certains candidats : en exclure une partie d'entre eux et en soutenant d'autres.

"La tribu Al-Jazwi, comme d'autres tribus, tient des réunions pour examiner la liste des candidats et décider qui est bon et compétent, afin de les soutenir dans le bon rôle, pour servir la patrie et la nation", explique Haj Mansour Al-Jazwi, chef de la tribu Al-Jazwi à Benghazi.

Abdelkareem AlJazwi, qui se présente pour un siège au Parlement pour représenter Benghazi, affirme que trois autres candidats se sont retirés après des délibérations tribales.

"Je ne suis pas un candidat tribal, mais la tribu joue aujourd'hui un rôle très important, elle est plus développée et plus mûre, alors elle met en avant ses fils qu'elle considère comme capables", ajoute Abdelkareem Al-Jazwi, un candidat aux élections législatives.

Mais certains jugent cette influence dangereuse pour les tribus, minant l'unité et la stabilité de l'État.

Voir plus