Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mozambique : la crise humanitaire de Cabo Delgado inquiète l'ONU

ALFREDO ZUNIGA/AFP or licensors   -  
Copyright © africanews
ALFREDO ZUNIGA/AFP or licensors

Mozambique

Selon un rapport publié mercredi par l'ONU, la crise humanitaire toucherait désormais plus d'un demi-million de personnes dans la province de Cabo Delgado . La population locale fuit les attaques à répétition des djihadistes.

La situation est grave et préoccupante dans le nord du Mozambique. La multiplication des attaques djihadistes aggravent chaque jour un peu plus les conditions de vie de la population locale.

Selon le rapport publié mercredi par l'ONU, la crise humanitaire toucherait désormais plus d'un demi-million de personnes, contraintes defuir les violences alors que les précipitations sont nombreuses en cette période de l'année.

"Les pluies apportent de nouveaux besoins", explique Myrta Kaulard, coordinatrice résidente des Nations unies au Mozambique. "Nous avons maintenant une épidémie de choléra qui affecte les communautés d'accueil et nous luttons pour la contenir. "

Une zone stratégique

La province de Cabo Delgado est une zone stratégique notamment pour sa richesse en gaz naturel. Le groupe Total, qui pilote un méga-projet dans la région, vient de suspendre les travaux après une séries d'attaques à quelques encablures du futur site d'exploitation.

"Nous avons constaté en travaillant sur ce rapport que les groupes extrémistes et armés sévissent réellement dans les zones frontalières où il y a un vide développemental et institutionnel", avance Alessandra Casazza, représentante du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). _"Par conséquent, apporter le développement et des solutions à long terme dans ces endroits éloignés réduirait réellement les possibilités de recrutement et le soutien à ces groupes armés." _

Des projets d'assistance humanitaire

La publication du rapport des Nations unies coïncide avec une visite de trois jours à Maputo du ministre portugais des affaires étrangères, Augusto Santos Silva. Ce dernier est venu discuter au nom de l'Union européenne de la question sécuritaire.

"De nombreux projets et d'opérations d'assistance humanitaire sont actuellement en préparation. La région de Cabo Delgado est identifiée comme l'une des principales priorités de l'action humanitaire européenne dans cette région d'Afrique australe et de l'Océan indien." assure-t-il.

En attendant, les futures actions internationales, les attaques djihadistes, menées par les groupes armés d'Al Shabab, se répètent depuis trois ans dans la province de Cabo Delgado. Le conflit aurait fait plus de 2 500 victimes dont la moitié seraient des civils.

##

Voir plus