Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Enquête ouverte à Lagos contre l'armée

nigéria   -  
Copyright © africanews
AFP

Nigéria

Une enquête a été ouverte à Lagos après des accusations visant des soldats de l'armée nigériane, suspectés d'avoir tiré à balles réelles sur la foule pour disperser une manifestation pacifique anti-SARS le 20 octobre dernier.

Cette intervention aurait fait plusieurs morts au Lekki Tool Plaza. Pourtant, vidéo à l'appui, le brigadier général Ahmed Taiwo a refusé d'endosser la responsabilité des faits.

J'ai parlé avec le gouverneur"; a-t-il-expliqué devant un panel judiciaire, "et j'ai dit que l'armée était mécontente que lui (le gouverneur) ait assuré qu'il n'avait pas demandé à l'armée d'intervenir, mais je suis sûr que la diffusion de ces images, ont montré qu'il avait des motifs valables d'appeler l'armée à intervenir".

Selon Ahmed Taiwo, face à une foule menaçante, le gouverneur de l'Etat de Lagos aurait demandé aux militaires d'activer le stade 4 de la sécurité intérieure.

Voir plus