Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Libye : le port libyen redémarre sa nouvelle usine de plastiques

Libye : le port libyen redémarre  sa nouvelle usine de plastiques

Libye

La Libye veut relancer son économie malgré la guerre et les divisions politiques qui secouent le pays.

Le port pétrolier de Ras Lanuf à l’est de la capitale Tripoli a repris ses activités, donnant une impulsion à une économie ravagée.

Le pays dépend presqu’entièrement des revenus pétroliers et la National Oil Corporation (NOC) a eu du mal à maintenir la production de pétrole brut à un niveau stable.

''L'idée a été exécutée, conçue et étudiée complètement par les efforts de la Libye, ce qui nous aurait autrement coûté des millions de dollars."

“Après les événements du 17 février 2011, l’usine de Ras Lanuf a été complètement fermée. Un essai visant à (exploiter) l’usine de polyéthylène en 2013 dans les mêmes conditions a été effectué. Le composant d’huile a été importé de l‘étranger et a fonctionné pendant une période du temps, mais il était inutile à l‘époque, car il n’existait pas de plan d’action précis quant au moment où le reste des usines fonctionnerait. “ À déclaré Shaaban Bsaibso, le directeur de Ras Lanuf.

La production s’est redressée à environ 1,3 millions de barils par jour (bpj) le mois dernier, mais la situation au-delà du pétrole et du gaz demeure sombre.

“La situation sécuritaire en était une raison. Une autre raison était le fait que la région n‘était plus en sécurité pour les industriels et les entrepreneurs qui géraient les travaux. La volonté de faire fonctionner l’usine n‘était pas forte à l‘époque. Nous avons essayé, dans le cadre d’une précédente étude en 2016-2017 en vue de gérer certaines opérations de maintenance simples, mais inférieures à la moyenne par rapport à son fonctionnement actuel. Nous travaillons depuis le 15 août 2018 pour préparer un plan élaboré par le service de planification. “ A-t-il expliqué.

Ras Lanuf se situe dans le croissant pétrolifère libyen, un arc de terre s‘étendant au sud de la côte méditerranéenne, où les champs pétrolifères et les ports sont concentrés. Depuis 2016, il est contrôlé par les forces fidèles à Khalifa Haftar, un commandant basé dans l’est du pays, dont l’Armée Nationale Libyenne (LNA) mène actuellement une offensive au point mort pour reprendre le contrôle de la capitale, Tripoli.

Les tentatives pour rouvrir l’usine de plasturgie ont été infructueuses en 2016-17, a déclaré le directeur de RASCO, Shabaan Bsaibso. Les préparatifs ont duré plus d’un an et ont été réalisés par des ingénieurs libyens.

L’usine de polyéthylène de Ras Lanuf est exploitée par la société de traitement du pétrole et du gaz de Ras Lanuf (RASCO), qui a été fermée pendant plus de huit ans en raison d’une sécurité insuffisante. Elle a rouvert ses portes le mois dernier avec une capacité de production initiale de 80 000 tonnes par an, qui devrait ensuite passer à 160 000 tonnes.

REUTERS

Voir plus