Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Congo : les défis de l'allaitement maternel

Congo : les défis de l'allaitement maternel

Congo

Au Congo, 97 % des femmes allaitent certes, mais seules 33 % d’entre elles le font de façon exclusive et seulement 25 % des Congolaises donnent le lait maternel à leur enfant dès les premières heures de la vie comme le recommande l’organisation mondiale de la santé.

« C’est vrai que nous sommes encore à 33 % d’allaitement maternel exclusif. D’ici à 2025 nous devons passer à 50 % donc faire la promotion , encourager l’allaitement maternel, il est est moins chèr, il assure l’imunité à l’enfant », explique Jean Claude Emeka, générale de l’hygiène et de la promotion de la santé.

Mais il faudra livrer bataille au regard de certains préjugés dénoncés par des agents de santé.

« Des femmes préfèrent donner le lait non-naturel à leurs enfants parcequ’elles ne veulent pas que leurs seins perdent leur teneur. Mais nous leur présentons toujours les risques de cette pratique », déplore Nelly Nsihou, sage-femme.

Dans ce combat, les autorités peuvent compter sur des femmes qui comprennent l’intérêt de la pratique.

« J’ai choisi l’allaitement maternel afin de permettre à mon enfant d’avoir une bonne croissance et une bonne santé. C’est ce qui m’a motivée », se félicite une mère d’enfant.

Selon l’OMS, l’augmentation de l’allaitement maternel permettrait de sauver chaque année plus de 800 000 vies à l‘échelle mondiale.

Voir plus