Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique du sud : des pizzas à l'huile de cannabis

Afrique du sud : des pizzas à l'huile de cannabis

Afrique du Sud

Après la Regina, la quatre fromages ou la Hawaïenne, voici la “déesse verte”, une pizza relevée avec un filet d’huile de cannabis.

Une chaîne sud-africaine vient d‘étoffer son menu en profitant de la légalisation de l’huile de cannabis dans le pays.

“On a toujours cherché à être innovants avec nos menus et à offrir à notre clientèle loyale les dernières tendances saines”, a expliqué la fondatrice de la chaîne Col’Cacchio, Kinga Baranowska.

"Si l'huile de cannabis est désormais légale, son dosage quotidien est limité à 20 mg. Donc vous pouvez acheter une pizza, mais si vous en achetez par exemple quatre, vous consommez 80 mg, c'est illégal."

“On adore avoir un temps d’avance et nous sommes extrêmement fiers d‘être le premier restaurant en Afrique du Sud à lancer une pizza cannabis”, a-t-elle ajouté.

Avec les pizzas au cannabis, “vous n’allez pas planer (…), mais à la fin du repas, vous sentirez les effets calmants de l’huile”, a précisé dans la presse locale Mike Saunders, fondateur de la société d’huile de cannabis qui fournit la chaîne de pizzerias.

Ce nouveau menu est rendu possible grâce à l‘évolution récente de la réglementation en Afrique du Sud.

En septembre, la Cour constitutionnelle a légalisé la consommation du cannabis à usage personnel, épilogue judiciaire d’un dossier qui suscite la polémique depuis des années dans ce pays comme dans le reste du monde.

Et fin mai, le gouvernement a décidé de légaliser la consommation d’huile de cannabis, en limitant la dose quotidienne maximale à 20 mg par personne.

La chaîne Col’Cacchio propose deux pizzas arrosées d’huile de cannabis: une végétarienne – la “Green Goddess” (déesse verte), aux courgettes et à la feta pour 125 rands (8 euros) – et une au poulet et aux poivrons – la “Not-So-Plain Mary Jane” (littéralement “une beuh pas si nature”) pour 140 rands (9 euros).

L’avocat Ricky Stone, spécialisé dans la législation sur le cannabis, a toutefois conseillé à l’industrie de la restauration de rester prudente dans l’usage de l’huile de cannabis.

“Il s’agit d’un domaine relativement nouveau et il y a encore beaucoup de choses qui ne sont pas connues et claires”, a-t-il prévenu.

Voir plus