Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Guinée-Bissau : le président Vaz reconduit son premier ministre

Guinée-Bissau : le président Vaz reconduit son premier ministre

Guinée-Bissau

Le président bissau-guinéen José Mario Vaz, en fin de mandat, a reconduit samedi au poste de Premier ministre Aristide Gomes, issu du parti vainqueur des législatives de mars, après des semaines de blocage dû notamment à des divergences sur le choix du chef de gouvernement, selon un décret présidentiel.

“Mr Aristide Gomes est nommé Premier ministre”, indique un décret du président Vaz dont le mandat prend fin dimanche soir. M. Gomes doit être investi dans l’après-midi, a précisé la présidence dans un communiqué distinct.

Plus de trois mois après les législatives, M. Gomes, déjà en fonction depuis avril 2018, a été désigné par sa formation, le Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), vainqueur des législatives du 10 mars.

Vaz a à deux reprises cette semaine refusé de nommer à la tête du gouvernement le chef de la majorité parlementaire, son ex-Premier ministre et chef du PAIGC, Domingos Simoes Pereira, initialement désigné pour être Premier ministre, mais avec qui le chef de l’Etat bissau-guinéen est en conflit.

La  Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) avait réclamé jeudi la nomination d’un nouveau Premier ministre d’ici au dimanche 23 juin en Guinée-Bissau, menaçant de sanctions la classe politique si elle ne trouve pas rapidement une issue à la crise en cours depuis 2015.

La date du 23 juin correspond à la fin du mandat de cinq ans du président Vaz. Passé ce délai, le pays sera en affaires courantes jusqu‘à la présidentielle du 24 novembre et le président sera privé de certaines prérogatives, dont celles de nommer un Premier ministre ou de dissoudre le Parlement.

Malgré le bon déroulement des législatives du 10 mars, remportées par le PAIGC, ce petit pays lusophone d’Afrique de l’Ouest peine à sortir de la crise qui avait éclaté en août 2015 avec le limogeage par M. Vaz de M. Pereira, qui était alors son Premier ministre. 

Depuis la reprise des travaux parlementaires le 18 avril, les débats achoppent sur la composition du bureau de l’Assemblée.

Voir plus