Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Bientôt la fin du bras de fer entre l'Égypte et le propriétaire du Ever Given

Bientôt la fin du bras de fer entre l'Égypte et le propriétaire du Ever Given
  -  
Copyright © africanews
AHMAD HASSAN/AFP or licensors

Egypte

Un mois après le début des pourparlers entre le propriétaire du porte-conteneurs Ever Given et l’Égypte, les choses semblent aller de l’avant. Les deux protagonistes auraient trouvé ce jeudi un accord initial sur des indemnisations.

Le 27 mai dernier, ces pourparlers étaient au point mort, l’autorité du canal de Suez (SCA) se plaignait de l’attitude des propriétaires dont le japonais Shoei Kisen, qui proposait 150 millions de dollars, un montant jugé dérisoire par la SCA. Le Caire a depuis baissé ses attentes, passant de 916 à 550 millions de dollars.

Mercredi soir, Ossama Rabie, le patron de l'Autorité du Canal a déclaré lors d’une interview télévisée : nous avons trouvé un accord initial après d'intenses négociations entre les autorités, les propriétaires et les assureurs du navire. Selon le responsable égyptien, l’accord pourrait être signé d’ici la semaine prochaine, en attendant les négociations entre les deux parties.

De plus, un accord de principe aurait été trouvé entre l’Égypte et les propriétaires du Navire a affirmé l’un des assureurs dans un communiqué : avec le propriétaire du navire et ses autres assureurs, nous travaillons maintenant avec la SCA pour finaliser un accord signé au plus vite. La signature de l'accord doit ensuite mener au déblocage du navire, retenu par les autorités égyptiennes depuis mars.

Toutefois, aucune information n'a été divulguée sur le montant des indemnisations, Ossama Rabie précise que les parties avaient convenu de ne rien divulguer avant la signature effective de l'accord.

Pour rappel, le navire d’une capacité 200 000 avait bloqué la circulation sur le Canal de Suez en s’échouant le 23 mars dernier, causant une perte de 12 millions de dollars à l’Egypte par jour durant les six jours de blocage. Au total, 422 navires, chargés de 26 millions de tonnes de marchandises avaient été bloqués en mars.

Voir plus