Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le colonel Eddy Kapend est enfin libre

Prisonnier politique   -  
Copyright © africanews
AP Photo

République démocratique du Congo

Il a reçu son certificat de fin de détention vendredi 08 janvier 2021 à la prison de Makala après une cérémonie de libération des bénéficiaires de la grâce présidentielle.

Il aura passé 19 ans en prison. Eddy Kapend, l'ancien aide de camp de Laurent Désiré Kabila, s'est vu accordé une grâce présidentielle par le président de la République Démocratique du Congo Félix Tshisekedi le 31 décembre 2020.

Depuis 2001, Eddy Kapend ainsi que plusieurs dizaines de personnes étaient emprisonnées après avoir été jugées coupables de participation à l'assassinat de l'ancien président congolais Laurent-Désiré Kabila, le père de son prédécesseur Joseph Kabila, par un tribunal militaire.

Alors aide de camp de ce dernier, le colonel est désigné complice de la mort de Kabila père. Une condamnation qui, malgré les années, a continué à choquer les organisations de défense des droits humains. Plusieurs ONG comme l'Association africaine pour la défense des droits de l’homme (ASADHO) ou la Voix des Sans Voix (VSV) continuent de demander la libération d'Eddy Kapend, bouc émissaire de l'affaire selon certains.

Eddy Kapend, qui a toujours clamé son innocence, avait déjà bénéficié d'une réduction de peine à l'occasion du 60ème anniversaire de l'indépendance de la RDC le 30 juin dernier, lorsque le président Tshisekedi avait annoncé la commutations de sentences et des grâces collectives pour plusieurs centaines de prisonniers.

Condamné à mort à l’issue de son procès, Eddy Kapend n'a jamais eu à affronter la sentence. Aujourd'hui, l'ancien militaire et ses co-détenus graciés sont théoriquement libérables.

Cette libération, intervient alors que le président Félix Tshisekedi a coupé les ponts avec son ex-allié Joseph Désiré KABILA, en mettant fin à la coalition FCC-CACH.

Voir plus