Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

COVID-19 : Résurgence de foyers épidémiques en Afrique du Sud

Un agent de santé se préparant à effectuer un test moléculaire du COVID-19 à Parkview, Johannesburg, le 22 octobre 2020   -  
Copyright © africanews
LUCA SOLA/AFP or licensors

Afrique du Sud

Après avoir enregistré une hausse du nombre de contaminations par le coronavirus au mois de novembre, l’Afrique du Sud est officiellement le pays le plus touché d’Afrique.

À l’approche des rassemblements pour les fêtes de fin d’année, les autorités du pays redoublent d’efforts pour contenir la multiplication de nouveaux foyers épidémiques et éviter une éventuelle reprise de l’épidémie.

Si le coronavirus bâtait en retraite depuis le mois de juillet, avec moins de trois cas détectés par jour pour 100 000 personnes, le nombre quotidien de nouveaux cas a dépassé les 3 000, soit un bond de 50% par rapport à une moyenne de 2 000 en novembre.

Une hausse qui concerne principalement des contaminations dans les provinces du Cap-Oriental et du Cap-Occidental.

"Nous ne sommes pas dans la deuxième vague mais dans ces deux provinces (...) nous sommes en pleine résurgence", a commenté le conseiller du gouvernement en charge de la lutte anti-coronavirus, Salim Abdool Karim. Si ces nouveaux foyers épidémiques ne sont pas contenus, ce n'est "qu'une question de temps" pour que tout le pays soit touché, a-t-il mis en garde.

Manque de personnel

À Port Elizabeth, la plus grande ville du Cap-Oriental, les hôpitaux sont déjà aux prises avec le rebond de l'épidémie, les services de santé ont demandé l'assistance de l'ONG Médecins Sans Frontières (MSF) dans trois établissements publics qui manquent de personnel.

"Les hôpitaux sont vraiment submergés par un grand nombre de patients, certains disent même qu'ils sont plus nombreux qu'en juillet", a indiqué un responsable de MSF pour la province, le Dr Colin Pfaff. "Les établissements manquent de personnel", a-t-il ajouté, critiquant les "insuffisances chroniques" et évoquant des contaminations parmi le personnel soignant.

Le président Cyril Ramaphosa a exclu un deuxième verrouillage et mis fin à toutes les restrictions sur les voyages internationaux afin de renforcer l'importante industrie touristique du pays, mis à mal par le confinement de mars. Celui-ci avait sérieusement affecté l'économie du pays le plus industrialisé du continent, faisant perdre leur emploi à 2,2 millions de personnes.

L'Afrique du Sud teste actuellement trois candidats vaccins et les experts espèrent commencer les vaccinations à la mi-2021.

Voir plus