Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Port de masque : à Madagascar, les contrevenants soumis au balayage

Madagascar

Balayer les rues ou exécuter les travaux d’intérêt général. Voilà la sanction à laquelle s’expose tout Malgache qui ne porterait pas de masque pendant la pandémie de covid-19.

Le 20 avril dernier, le président Andry Rajoelina a publié un décret levant le confinement, mais rendant le port du masque obligatoire dans des lieux publics.

Mais il n’aura fallu que quelque cinq jours pour que les services de police mettent la main sur les premiers contrevenants. « Je ferai désormais attention. Je porterai un masque quand je sortirai dans la rue », a juré un d’eux tout en balayant la rue en guise de punition pour n’avoir pas respecté l’instruction du gouvernement.

Mais, derrière cette prise de conscience, des grincements de dents en sourdine. « Il ne devrait pas y avoir de telles sanctions. Les autorités ne devraient pas forcer les gens à porter un masque », déplore un autre délinquant.

Un dernier décompte fait état de 128 cas de coronavirus pour 82 guérisons. Et aucun décès n’est jusqu’ici enregistré dans la grande Île. Laquelle continue de défrayer la chronique pour son fameux Covid-Organics, cette tisane qui, selon le président Rajoelina guérirait du coronavirus.

>>> LIRE AUSSI : Coronavirus en Afrique : la situation du jour
Voir plus