Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : à Aba, dans le Biafra, certains vont boycotter les élections

Nigeria : à Aba, dans le Biafra, certains vont boycotter les élections

Nigéria

Malgré le renoncement au boycott des élections par le groupe séparatiste du Biafra, certains habitants du sud-est ne comptent pas se rendre aux urnes.

Après trois mois de campagne, le Nigeria est maintenant prêt pour les élections de samedi. Mais l’engouement n’est pas partout le même. Dans le sud-est, par exemple, les appels au boycott du principal mouvement séparatiste pourraient fortement influencer le scrutin, comme ici dans la ville d’Aba où la population reste divisée. « Je resterai à la maison ce jour-là, je ne voterai pas, parce que je ne fais pas partie du Nigeria, parce qu’ils ont assez tué nos enfants, pour qu’il n’y ait aucune joie de voter ou d’aller aux élections », déclare Rose Nwachukwu, une cliente rencontrée dans un marché de la ville.

Et cette position est partagée par le commerçant Emmanuel Odiwonma. « En tant que nation, nous n’allons participer à aucune élection, c’est pourquoi nous allons tous rester à la maison à cette élection générale du 16, personne ne va voter », martèle-t-il.

En tant que nation, nous n'allons participer à aucune élection, c'est pourquoi nous allons tous rester à la maison à cette élection générale du 16, personne ne va voter.

D’autres comme Edmond Okoli ont, en revanche, décidé d’accomplir leur devoir citoyen malgré le scepticisme qui a gagné les rangs des habitants de la ville. « Pourquoi est-il important pour moi de voter pour la personne de mon choix, quelqu’un qui, selon moi, peut faire du bien au Nigeria, qui peut changer le Nigeria ? C’est parce que depuis trois ans et demi maintenant, les gens souffrent pour ce pays », dit-il.

L’incertitude reste donc grande dans cette ville de l‘État d’Abia, au sud-ouest de Port Harcourt. Car même si le dirigeant en exil du mouvement séparatiste des peuples autochtones du Biafra, Nnamdi Kano, a appelé jeudi les électeurs à se rendre aux urnes, une bonne partie de la population ne se rendra pas aux urnes ce samedi pour des élections dont le président sortant Muhammadu Buhari du Congrès des progressistes (ACP) et l’opposant Atiku Abubakar du Parti populaire démocratique (PDP) sont les principaux challengers de la présidentielle.

Voir plus