Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sci tech

sci-tech

Au Ghana, des drones pour assurer la livraison de sang et médicaments

Ghana

Désormais, au Ghana, des drones de livraison assurent la fourniture de médicaments dans les zones reculées. Cette technologie devrait permettre de pallier les problèmes d’accès aux soins et aux médicaments.

À l’origine de cette innovation, Zipline, une compagnie américaine qui a déjà fait ses preuves au Rwanda. Grâce à cette technologie, les populations rurales souvent coupées de tout et notamment de la médecine pourront voir tomber du ciel des poches de sang ou encore des médicaments.

“Quand les gens ont un besoin urgent, quand leur vie est en jeu et que l’hôpital n’a peut-être pas le sang ou les médicaments dont ils ont besoin pour rester en vie, nous pouvons leur apporter ces médicaments en 15 ou 20 minutes en envoyant un drone et en envoyant un colis de médicaments à l’hôpital”, explique Justin Hamilton, responsable de la communication à Zipline.

Au Ghana, un tiers des morts en couche sont dues à des hémorragies. Des causes de décès faciles à éviter si l’accès des poches de sang se fait très rapidement. Alors, pour ses concepteurs, les drones peuvent sauver des vies même s’ils ne remplaceront jamais les hôpitaux.

Des opérations coûteuses

Dans les cliniques rurales, par exemple, cette innovation pourrait aider à améliorer les soins. Mais elle a un coût. Le contrat de quatre ans avec la firme américaine Fly Zipline Ghana s‘élève à 12,5 millions de dollars. Le premier centre de drones est à Omenako, à 70 km d’Accra. Il est déjà opérationnel. Trois autres seront construits à travers le pays d’ici la fin de l’année. Ils comprendront chacun 30 drones et 150 produits.

“Avec la Zipline et cette technologie de drones, nous croyons fermement que s’il arrive que nous devions apporter des choses urgemment, ce sera plus facile pour nous. Dans un délai très court comme celui où nous nous trouvons dans le nouvel hôpital gouvernemental de Tafo en 30 minutes, nous vous livrons ce produit”, se félicite Wiredu, responsable à l’hôpital public de Tafo.

À l’avenir, les drones pourront couvrir 500 cliniques rurales et ravitailler potentiellement plus de 12 millions de personnes.

Le déploiement de drones fait partie d’un programme général de modernisation des hôpitaux et des cliniques. Le Ghana compte accorder 6,6 % de son budget national alloué à la santé à ce programme pour une couverture de santé universelle au bénéfice de toute la population.

Voir plus