Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La Tunisie vaccine près de 5% de sa population sur la journée de dimanche

Une tunisienne recevant une dose de vaccin AstraZeneca lors de la journée portes-ouvertes, dans le lycée pilote du gouvernorat de l'Ariana, le 8 août 2021.   -  
Copyright © africanews
FETHI BELAID/AFP or licensors

Tunisie

Journée portes ouvertes à la vaccination. Dimanche, la Tunisie a organisé une journée de vaccination sans rendez-vous pour les plus de 40 ans. Après avoir reçu plus de 6 millions de doses de l'étranger pour lutter contre le coronavirus, la campagne vaccinale s'accélère et mes files d'attentes s'allongent devant les centres.

Amel Taboubi, qui vient de se faire vacciner sans rendez-vous, se sent désormais plus rassurée. "J'ai peur de tomber malade avec le Covid-19. J'ai du mal à respirer et la situation dans le pays m'effraie, à cause du manque d'oxygène dans les hôpitaux."

En tout, le pays possède plus de 300 centres de vaccinations à travers le pays. Pour cette journée sans précédent, plus d'un demi-million de doses de vaccin ont été administrées, représentant presque 5 % de la population.

"Si l'on fait entre 1 500 et 2 000 vaccins, on peut dire que c'est un bon chiffre", détaille Hamadi Akkari, le responsable du centre de vaccination du quartier du Bardo, à Tunis. "Il y a beaucoup de monde et on gère la situation."

Une journée porte ouverte à la vaccination avait déjà été organisée le mois dernier. Mais sa gestion chaotique, ajoutée à celle du gouvernement, avait poussé le président à limoger le Premier ministre Hichem Mechichi et à suspendre les activités de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP).

"Les vaccinations vont se poursuivre dans les prochains jours jusqu'à ce que tout le peuple tunisien soit vacciné", a rappelé le président Kaïs Saïed lors d'une visite dans un centre de vaccination dimanche. "Nous allons poursuivre la vaccination contre toutes les pandémies et une vaccination supplémentaire contre les pandémies politiques ainsi que les microbes politiques."

Dimanche, les étrangers résidents ou en situations irrégulières étaient également conviés à venir se faire vacciner gratuitement. Annoncé il y a quelques semaines, l'objectif des autorités est de vacciner 50 % de la population d'ici le mois d'octobre.

Voir plus