Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Bénin : accueil enthousiaste pour "The Woman King” à Cotonou

Cette image publiée par Sony Pictures montre Viola Davis dans "The Woman King"   -  
Copyright © africanews
Ilze Kitshoff/ 2021 CTMG, Inc. -

Bénin

Surplombant Cotonou du haut de ses 30 mètres, cette statue en bronze d’une amazone du Dahomey, a été inaugurée il y a quelques semaines. C’est d’ailleurs dans la capitale économique du Bénin qu’a eu lieu samedi la première du film « The Woman King », une vision hollywoodienne de ces Amazones qui se sont battues contre les troupes coloniales françaises il y a plus d'un siècle.

"C’est une fierté pour tous les Béninois d’avoir un film qui a été tourné spécialement à l’effigie des amazones. Et pas n’importe quel film, c’est un film hollywoodien et c’est un film qui vient du plus grand pays de production de films, j’ai nommé les Etats-Unis. Franchement, c’est une grande fierté pour moi et c’est vraiment une fierté de le voir avant la majorité des Béninois. Franchement, je suis tout excité, je bouillonne.", explique Aureliot Lainé, qui habite Cotonou.

La superproduction américaine, sortie aux Etats-Unis il y a quelques jours a déjà fait l’unanimité parmi les critiques. Certains Béninois, en découvrant les premières images du film, espèrent que leur pays pourra à son tour, un jour, raconter ces histoires locales.

"De voir et d’entendre le danhomey, de voir un peu comment cela nous rapporte à nos racines, à notre histoire. Avec la statue de l’amazone, avec Bio Guéra à l’aéroport (un grand guerrier qui a lutté contre les colons français), tout nous ramène à nos racines. À partir de maintenant, cela devrait nous amener nous-même à produire quelque chose comme ça. On l’a vu la dernière fois avec un film purement tourné au Bénin, peut-être qu’on va rêver qu’on ait un film amazone qui sorte de notre industrie et là, ce sera la victoire de l’identité culturelle", explique la journaliste Finafa Gandonou.

Le film dépeint la vie réelle des guerrières du royaume du Dahomey au XIXe siècle. L’actrice américaine Viola Davis joue Nanisca, une guerrière chevronnée qui forme la prochaine génération de recrues chargée de lutter contre un royaume rival plus important et des marchands d'esclaves européens.

L'armée féminine du royaume de Dahomey a aussi inspiré les combattantes de "Black Panther", film qui a généré 1,3 milliard de dollars de revenus dans le monde.

Voir plus