Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Fusillade en Nouvelle-Zélande : des dirigeants du monde en état de choc

Nouvelle-Zélande

<p><strong>L’onde de choc de l’attaque contre une mosquée à Christchurch, en Nouvelle Zélande a été ressentie sur toute la planète. Les dirigeants du monde ont exprimé sur Twitter leur solidarité aux victimes et condamné l’acte qualifié de terroriste.</strong></p> <p>« Ma sympathie la plus chaleureuse et mes meilleurs voeux vont au peuple néo-zélandais après le massacre horrible perpétré dans les mosquées. 49 innocents sont morts de façon insensée », a écrit le président Américain Donald Trump. </p> <p>La Reine Elisabeth II s’est également dit « profondément attristée par les terribles événements survenus à Christchurch. Le prince Philip et moi-même adressons nos condoléances aux familles et aux amis de ceux qui ont perdu la vie », pouvait-on lire sur le compte Twitter de la famille royale britannique. </p> <p>Imara Khan, le Premier ministre du Pakistan a aussi fait part de son choc et condamné l’attaque qui, selon lui, « réaffirme ce que nous avons toujours soutenu : le terrorisme n’a pas de religion. Les prières vont aux victimes et à leurs familles ».</p> <p>Le président turc quant à lui est allé plus loin que les condamnations évoquant une conséquence de la montée de l’islamophobie dans le monde. « Je condamne avec véhémence l’attaque dirigée contre les musulmans de Nouvelle-Zélande réunis pour la prière du vendredi. Avec cette attaque, la montée de l’islamophobie, observée et même encouragée depuis longtemps par le monde, a franchi la ligne des assauts personnels et a atteint le niveau de massacre », a déclaré Tayyip Erdogan. </p> <p>L’attaque perpétrée par un Australien de 28 ans a fait 49 morts, tous des musulmans et blessé des dizaines d’autres. Le suspect, un extrémiste de droite a été arrêté et inculpé de meurtre.</p>
Voir plus