Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : l'EI revendique une vague d'attaques qui a fait 118 victimes dans le nord-est

Nigeria : l'EI revendique une vague d'attaques qui a fait 118 victimes dans le nord-est

Nigéria

Peut-être un visage sur la vague d’attaques qui ont frappé le nord-est du Nigeria entre le 16 et le 22 novembre. Dans une vidéo diffusée jeudi sur son site de propagande, le groupe Etat islamique s’est attribué la responsabilité de ces attaques qui ont fait au moins 118 victimes.

Ce sont au total cinq attaques qui ont été lancées dans l’Etat de Borno, épicentre de l’insurrection de la secte islamique Boko Haram. L’EI n’a pas précisé le nombre de morts. Mais dans un communiqué publié lundi, le groupe avait annoncé l’attaque d’une base militaire à Metele et tué au moins 40 soldats nigérians.

Ni la présidence nigériane, ni l’armée nigériane n’a voulu commenter ces informations, renvoyant l’opinion à une déclaration que ferait l’armée dans les prochains jours.

Des responsables sécuritaires ont toutefois confié sous le couvert de l’anonymat à l’agence de presse Reuters que les attentats des derniers jours ont tué plus de 100 soldats. Ce serait alors l’une des attaques les plus meurtrières depuis l’arrivée au pouvoir du président Muhammadu Buhari qui brigue un second mandat à la présidentielle de février 2019.

>>> LIRE AUSSI : Au Nigeria, Buhari pris entre deux feux

Cerné par la violence extrémiste depuis 2009, le nord-est du Nigeria vit depuis quelques années sous la coupe d’une guerre de clans au sein même de la secte islamiste Boko Haram. Si cette dernière a fait allégeance à l’Etat islamique, son leader Abubakar Shekau a été mis à l‘écart du groupe pour divergences idéologique. Depuis, deux factions djihadistes menacent le Nigeria : Boko Haram tendance Shekau et l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest.

Voir plus