Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique du Sud : un membre influent du parti de Malema réagit à des accusations de corruption

Afrique du Sud : un membre influent du parti de Malema réagit à des accusations de corruption

Afrique du Sud

En Afrique du Sud, le frère cadet du vice-président de la formation de l’opposition « Combattants pour la liberté économique » (EFF), nie toute implication dans un scandale de corruption secouant le parti de Julius Malema. Brian Shimbavu menace même de porter plainte pour « diffamation ».

C’est une enquête de l’avocat Terry Motau et le cabinet d’avocats Werksmans Attorneys qui met en cause Brian Shimbavu membre influent des « Combattants pour la liberté économique » (EFF) et frère cadet du vice-président de ce parti d’opposition en Afrique du Sud dirigé par Julius Malema.

Intitulé « The Great Bank Heist », le document qui a été publié ce mercredi 10 octobre, indique que Brian Shimbavu a reçu des pots-de-vin dont le montant s‘élève à 16 millions de rands (un peu plus d’un million de dollars) de la VBS Mutual Bank, une structure bancaire destinée aux Noirs appartenant à des couches sociales défavorisées.

Le document évoque aussi le détournement de 2 milliards de rands impliquant d’anciens dirigeants de VBS et de son principal actionnaire, Vele Investments. Y compris certains responsables locaux du Congrès national africain (ANC, au pouvoir) à Limpopo. Parmi ces responsables, la vice-présidente, Florence Radzilani et le trésorier, Danny Msiza.

Shivambu nie tout en bloc

Des accusations rejetées par Brian Shivambu. « Les projets Sgameka n’ont aucune relation de travail avec VBS Mutual Bank et n’ont jamais reçu de paiement de la part de VBS Mutual Bank », a-t-il déclaré dans un communiqué rendu public ce jeudi 11 octobre.

Il a également affirmé que sa société avait été engagée pour fournir des services de consultance à Vele Investments, pour ses activités dans les secteurs des mines et de l’assurance. Il s’est aussi plaint de ce que, bien que son nom soit mentionné dans le rapport, aucun des enquêteurs ne l’avait contacté.

« Même si le rapport VBS mentionnait mon nom, les enquêteurs de la VBS Mutual Bank ne m’ont jamais écrit ou interrogé pour expliquer ma relation d’affaires avec Vele Investments”, a déclaré Shivambu.

Cette affaire de VBS Mutual Bank pourrait donner du grain à moudre à des adversaires de Julius Malema. Parmi eux, l’ANC dont le jeune leader a toujours brocardé la gouvernance en mettant en avant de gros scandales de corruption.

Et le débat ne vient que de commencer pour alimenter les joutes dans la perspective de l‘élection présidentielle qui aura lieu l’année prochaine.

>>> LIRE AUSSI : En Afrique du Sud, le parti de Julius Malema englué dans un vaste scandale de corruption
>>> LIRE AUSSI : Lutte contre la corruption en Afrique du Sud : l’engagement de Rampahosa
>>> LIRE AUSSI : Julius Malema appelle à des États-Unis d’Afrique
Voir plus