Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Torture, bastonnade ... pour la 1ère fois, le député Bobi Wine parle de ce qu'il a vécu

Torture, bastonnade ... pour la 1ère fois, le député Bobi Wine parle de ce qu'il a vécu

Ouganda

Le député ougandais Robert Kyagulanyi, plus connu sous le nom de Bobi Wine, libère sa parole sur les violences qu’il aurait vécu en détention. C’est la première fois que le député s’exprime cette période noire de sa vie politique.

Trois jours après son départ pour les Etats-Unis, Bobi Wine lève le voile sur ses jours de détention. Et c’est Facebook, où le chanteur devenu député est très suivi, qu’il a choisi pour dire sa vérité.

“Ils m’ont battu, m’ont donné des coups de poings et frappé à coups de pieds. Aucune partie de mon corps n’a été épargnée”, a-t-il dit depuis sa terre d’asile où il cherche à faire soigner les blessures qu’il dit avoir subies.

“Ils m’ont enroulé dans une grande pièce de tissu et m’ont fourré dans un véhicule”, a-t-il dit à propos de son arrestation à Arua.

“Ces types m’ont fait des choses innommables dans ce véhicule! Ils ont sortir ma virilité et écrasé mes testicules tout en me frappant avec des objets que je n’ai pas vus”.

Les policiers ont volé son portefeuille et son téléphone avant qu’il ne perde conscience, a-t-il affirmé.

>>> LIRE AUSSI : Bobi Wine quitte l’Ouganda pour les Etats-Unis

Une scène politique en pleine mutation

Au mois d’août, le parlementaire a été inculpé de trahison, au même titre que 32 coaccusés, à la suite d’un incident à Arua (nord) le 14 août au cours duquel des pierres avaient été jetées sur le convoi du président ougandais Yoweri Museveni, venu soutenir le candidat de son camp à une élection partielle.

Libéré sous caution, il avait une première fois tenté de se rendre aux Etats-Unis pour des soins médicaux, sans succès. Le jour même, il a été arrêté à l’aéroport international de Kampala, la capitale ougandaise. Avant finalement d’obtenir une autorisation des autorités.

Sa mésaventure de ces derniers jours lors de laquelle il a reçu un immense soutien en Ouganda et hors de ses frontières, vient témoigner, si besoin en était encore, de la place qu’il occupe dans le giron politique du pays.

Star de la musique, Bobi Wine est désormais considéré comme le porte-voix de la jeunesse ougandaise sur une scène politique gérontocratique à laquelle il apporte un sang neuf. Depuis son élection au Parlement en 2017, la star de la pop a bien illustré ce nouveau rôle qui lui est dédié. Il fut notamment l’un des détracteurs les plus virulents de la non-limitation de l‘âge présidentiel. Et plus récemment, de la taxe sur les réseaux sociaux.

>>> LIRE AUSSI : Pétition : des stars du monde entier exigent la libération du député ougandais Bobi Wine
>>> LIRE AUSSI : Ouganda : libération sous caution du député et chanteur Bobi Wine
Voir plus