Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : 14 civils tués dans une attaque attribuée aux rebelles ADF

RDC : 14 civils tués dans une attaque attribuée aux rebelles ADF
Des habitants courent après le convoi transportant le corps d'un soldat de la République démocratique du Congo depuis le poste frontière rwandais de Rubavu (Gisenyi), 17/06/22   -  
Copyright © africanews
GUERCHOM NDEBO/AFP or licensors -

République démocratique du Congo

Quatorze civils ont été tués samedi à la machette lors d'une nouvelle attaque attribuée aux rebelles ADF en Ituri, région de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) très instable, ont annoncé dimanche des responsables locaux.

"Les rebelles ADF ont tué beaucoup de civils la soirée de samedi. Ce matin (dimanche) nous avons enterré 14 corps dans une fosse commune", a expliqué à l'AFP un chef local, Etienne Babanilau Tchabi.

Selon Jacques Anayey Bandingama, président des jeunes de la chefferie de Banyali Tchabi, où s'est déroulé l'attaque, des rebelles armés de machettes avaient fait irruption vers 19 H 30 dans le village de Kymata.

Outre les 14 personnes "tuées à la machette", deux personnes ont été blessées et deux enfants sont portés disparus, "certainement kidnappés" par les assaillants qui ont aussi mis le feu au village, a-t-il ajouté.

Le président de la communauté Nyali Tchabi, Faustin Mboma Babanilau, a déploré le manque de présence militaire dans cette région où sévissent de nombreux groupes armés: "au bureau de la chefferie, il n'y a que deux militaires, allez comprendre".

Présenté par l'organisation jihadiste État islamique (EI) comme sa branche en Afrique centrale (ISCAP en anglais), le groupe Forces démocratiques alliées (ADF) est accusé d'être responsable de massacres de milliers de civils dans l'Est congolais et d'avoir commis des attentats en Ouganda.

Depuis novembre 2021, la RD Congo et l'Ouganda, où ont été fondées les ADF, luttent ensemble contre ce groupe armé. Mais les attaques qui lui sont attribuées se multiplient ces derniers mois dans l'est de la RDC.

Le gouvernement congolais a placé la province d'Ituri et sa voisine du Nord-Kivu sous état de siège en mai 2021, sans parvenir à juguler les violences depuis.

Voir plus