Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Angola : bien-être social et économie au cœur du 2e mandat de Lourenço

Le président Joao Lourenço s'est engagé jeudi à être "le président de tous les Angolais" lors de son investiture pour un second mandat à Luanda 15/06/2022   -  
Copyright © africanews
JULIO PACHECO NTELA/AFP or licensors -

Angola

João Lourenço a pris ses fonctions de Président de l'Angola.

Le chef de l'État a entamé son second mandat ce jeudi avec un discours stipulant que le bien-être social et l'économie seront au centre des actions de l'exécutif.

"Nous continuerons à investir dans l'être humain qui est le principal agent du développement, nous investirons dans son éducation, dans les soins de santé, dans des logement décent, dans l'accès à l'eau potable et à l'électricité, dans l'assainissement de base. Nous continuerons à travailler sur les politiques et les bonnes pratiques pour promouvoir et encourager le secteur privé de l'économie, pour augmenter l'offre de biens et de services produits nationalement, augmenter les exportations et créer de plus en plus d'emplois, pour les Angolais, mais surtout pour les plus jeunes" a déclaré le président angolais João Lourenço.

Sur le plan extérieur, João Lourenço a rappelé que le droit international doit primer sur l'action militaire et a lancé un appel à la Russie.

"La République d'Angola a toujours défendu l'importance du recours au dialogue et à la résolution pacifique des conflits, primant le respect sans équivoque du droit international. Par conséquent, et compte tenu de la nécessité d'éviter l'escalade, nous considérons qu'il est important que les autorités russes prennent l'initiative de mettre fin au conflit, créant ainsi un meilleur environnement pour négocier une nouvelle architecture de paix en Europe et ouvrant la voie à la réforme tant souhaitée et nécessaire du Conseil de sécurité des Nations Unies" a affirmé João Lourenço.

L'Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (Unita), a l'intention de poursuivre le débat politique, au niveau de la rue, ou par d'autres mécanismes démocratiques. Elle a prévu une manifestation nationale pacifique le 24 septembre prochain.

Voir plus