Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tchad : l'intégration des enfants réfugiés au système éducatif

Le HCR a supervisé la construction de deux écoles accueillant 2 500 élèves   -  
Copyright © africanews
cleared -

Tchad

Avec l'afflux de réfugiés du Soudan vers l'est du Tchad, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) et ses partenaires apportent un soutien vital à l'éducation des enfants réfugiés.

Environ 14 000 personnes vivent sur le camp de Kouchaginie-Moura au Tchad, depuis qu’ils ont fui la reprise des affrontements inter-communautaires au Darfour depuis février 2020.

Le HCR a supervisé la construction de deux écoles accueillant 2 500 élèves.

En collaboration avec son partenaire, le Service jésuite des réfugiés, le HCR a sélectionné et formé un personnel de 39 enseignants issus de la communauté des réfugiés et de la communauté hôte.

_"Lorsque j'enseigne aux générations futures, même si je ne reçois pas de récompense financière, ma récompense vient de Dieu. Lorsque j'enseigne, je me souviens d'une grande partie de ce que j'ai appris, et cela m'aide à soutenir les enseignants et les étudiants.[...]__Je vois que certains élèves de cette école souffrent de traumatismes psychologiques et de problèmes familiaux. Pendant les cours, je peux les aider à faire face à ce qu'ils vivent."_a expliqué Hassanie Ahmad Hussein, réfugié soudanais, enseignant.

Le HCR et ses partenaires garantissent l'accès des enfants à l'éducation en les intégrant dans le système éducatif national tchadien et en fournissant des infrastructures et du matériel.

 "Ce qui est essentiel pour moi, c'est de poursuivre mes études supérieures, d'obtenir mon master, et d'étudier encore plus pour m'équiper et me développer. Cela me rendra très heureux. Cela me permettra d'aider les gens dans le besoin." a ajouté l'enseignante soudanaise. 

Mais malgré ces investissements, le camp de réfugiés de Kouchaginie-Moura continue de s'agrandir. Alors qu’il compte près de 4 000 nouveaux arrivants depuis le début de l'année, le personnel doit toujours faire face à la taille moyenne des classes de l'école primaire composées de 163 élèves chacune. 

Des classes doivent également être tenues en plein air par manque d’espace

Voir plus