Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Libye : des réfugiés victimes d’abus

Des migrants font la queue devant une installation gérée par le HCR, l'agence des Nations Unies pour les réfugiés, à Tripoli   -  
Copyright © africanews
AP/AP -

Libye

Cette vidéo a fait le tour des réseaux sociaux. On y voit un jeune Soudanais se faire menacer avec une arme par ses agresseurs. Pour les militants des droits humains Libyens, cet incident n’est pas inédit.

"La vidéo qui montre un enfant soudanais, demandeur d'asile en Libye se faire torturer, je ne pense pas que ce soit quelque chose de nouveau ou de choquant. C’est peut-être choquant pour ceux qui ne connaissent pas la situation", explique Tarig Lamloum, chercheur à la Belaady organization.

Le pays est, en effet, régulièrement critiqué à cause des mauvais traitements infligés aux migrants dans les centres de détention. Quant au jeune garçon sur la vidéo, sa famille, qui habite aussi en Libye, est toujours sans nouvelles de lui.

"Cette famille est enregistrée auprès du HCR, et elle faisait partie des personnes qui ont organisé un sit-in devant le siège du HCR, puis elle a été à nouveau arrêtée après avoir été expulsée de son domicile, dans le cadre de la série d'arrestations qui a eu lieu l'année dernière. C'est le HCR qui est intervenu et les a fait sortir du centre de détention d'Ain Zara", explique Tarig Lamloum.

Seulement 300 km séparent la Libye des côtes italiennes. Une tentation pour les candidats à l’exil qui souvent sont la proie de trafiquants, quand ils ne meurent pas en mer. Selon l’ONU, depuis janvier, environ 13.000 personnes ayant tenté de traverser la Méditerranée ont été ramenées en Libye, et pour certains emprisonnés.

Voir plus