Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : le nettoyage de l'Ogoniland aggrave la pollution

Ogoniland, Nigeria, 2011.   -  
Copyright © africanews
PIUS UTOMI EKPEI/AFP -

Nigéria

Au Nigeria, Ogoniland, ce territoire riche en pétrole dans le Delta du Niger, demeure massivement pollué. L'exploitation pétrolière a certes pris fin avec l'arrêt forcé des activités de Shell, il y a plus de 15 ans, mais les travaux d'assainissement qui ont suivi n'ont pas permis de dépolluer cette région.

Un rapport de Bloomberg paru cette semaine note des dysfonctionnements importants dans l'élaboration du projet Hyprep censé assainir les terres agricoles, les zones de pêches, ou encore les mangroves.

Le nettoyage du territoire des Ogonis a été chiffré à 1 milliard de dollars en 2019 et devait être financé par Shell, Total et Eni. Sur place, le désastre écologique causé par les équipes du projet Hyprep agace les habitants de l'Ogoniland pour qui Shell et les autres compagnies pétrolières qui ont pompé du pétrole dans cette région doivent être davantage responsables du nettoyage de leur territoire.

Les responsabilités de Shell dans le delta du Niger se sont multipliées ces dernières années. En 2021, l'entreprise a essuyé des défaites dans deux procès intentés par des communautés du delta du Niger. Un tribunal de La Haye a ordonné à l'unité nigériane de Shell de verser des dommages et intérêts non spécifiés à des agriculteurs pour ses déversements de pétrole survenus, il y a plus de 15 ans. 

Shell a également versé 66,4 millions de dollars à la communauté Bodo en 2015 et a accepté de donner 109 millions de dollars l'année dernière pour indemniser la communauté Ejama-Ebubu. Les efforts de la société pour vendre des actifs terrestres dans le pays sont au point mort dans l'attente d'une décision sur les 1,9 milliard de dollars de compensation qu'elle a été condamnée par un tribunal nigérian en 2020 à verser à 88 plaignants.

Voir plus