Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les troupes maliennes rapatriées du G5 Sahel

Un convoi de troupes maliennes près de Hambori, dans le nord du Mali, sur la route de Gao, lundi 4 février 2013.   -  
Copyright © africanews
Jerome Delay/AP -

Mali

À compter du 30 juin 2022, l'engagement des personnels Maliens dans tous les organes et instances du G5 Sahel prendra officiellement fin, a annoncé le Chef d'état-major général des Armées du Mali, le général de division Oumar Diarra.

Dans sa déclaration, le chef d'état-major a souligné que toutes les "dispositions sont en cours pour rapatrier les personnels concernés dans les délais requis."

Pour rappel, le 15 mai dernier, le Mali avait annoncé qu'il se retirait d'une force ouest-africaine de lutte contre les djihadistes pour protester contre son rejet à la tête du G5 Sahel créé en 2014, qui se compose d'environ 5 000 soldats et comprend également la Mauritanie, le Tchad, le Burkina Faso et le Niger.

Le colonel Abdoulaye Maiga, porte-parole du gouvernement, avait dénoncé dans un communiqué "l'instrumentalisation d'une institution comme le G5 Sahel dont le mandat est de mutualiser les moyens pour garantir des conditions de développement et de sécurité dans l'espace des pays membres."

Le retrait du Mali intervient alors que les djihadistes affiliés à l'Etat islamique et Al-Qaïda, ont étendu ces derniers mois leur champ d'action au Sahel. Le week-end dernier, l'Etat islamique a réaffirmé sa présence dans la région, en massacrant 86 personnes au nord du Burkina Faso.

Voir plus