Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

"Okere City", la première ville rurale durable d'Ouganda

A Okere où très peu de personnes ont été scolarisées, ces femmes, âgées découvrent les joies de l'école.   -  
Copyright © africanews
cleared @Raziah Athman pour Africanews -

Ouganda

Pour elles c'est comme un rêve... dans un district où très peu de personnes ont été scolarisées, ces femmes, âgées découvrent les joies de l'école. Ici, elles apprennent les mathématiques, l'alphabet et la culture générale.

C'est l'un des projets de la ville intelligente d'Okere, un village autrefois isolé par la guerre.

Hurriet Amuge en est l'une des bénéficiaires. Elle applique déjà ses connaissances dans son entreprise.

"Avant, je gérais de petits business, mais comme je ne connaissais pas les mathématiques, je me faisais arnaquer. Maintenant, grâce à ce cours d'alphabétisation pour adultes, je suis capable de faire des maths simples et je peux donc bien compter mon argent."

C'est ce qui motive Ojok Okello, le bâtisseur communautaire à l'origine de cette transformation.

"Mon inspiration était assez égoïste. Je voulais vivre une vie confortable, même dans les endroits les plus reculés. J'ai vite réalisé que je ne pouvais pas me contenter de vivre une vie confortable solitaire, nous devions prospérer ensemble en tant que communauté."

Avec ses propres économies, Ojok a construit un complexe qui accueille un service d'éducation des adultes, un centre de santé, une banque locale et même un salon de massage - des installations que l'on ne trouve pas dans les villages ougandais typiques.

Lors de son retour après l'insurrection, ne trouvant que des ruines chez lui à Okere Mom-Kok, dans le district d'Otuke, au nord de l'Ouganda, Ojok adopte alors une approche radicale pour construire la première ville rurale durable.

"Dans les 10 prochaines années, c'est-à-dire d'ici à 2030, nous espérons construire les 50 % et ensuite, à l'avenir, nous voulons faire de cet endroit un hub régional."

Dans une société où le rural est souvent laissé pour compte, les initiatives d'Ojok changent la façon dont la campagne est perçue.

Récemment la communauté a organisé le premier sommet d'Okere, convaincue de pouvoir transformer ce village autrefois appauvri et parti de rien, aujourd'hui dirigé de manière collective et alimenté par l'énergie solaire.

À mesure que l'Afrique progresse, la ville intelligente d'Okere prouve que les zones rurales sont désormais des acteurs clés du développement, et non de simples spectateurs.

Raziah Athman, pour Africanews, à Otuke, en Ouganda.

Voir plus