Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Éthiopie : plusieurs arrestations après la mort de 20 musulmans

Un fidèle musulman prie sous la pluie à Addis-Abeba, trois jours après une attaque lors d'un enterrement musulman à Gondar dans le nord du pays. le 26 avril.   -  
Copyright © africanews
AMANUEL SILESHI/AFP or licensors -

Ethiopie

La communauté musulmane éthiopienne continue de rendre hommage à ses victimes après l'attaque sanglante perpétrée mardi 26 avril dans le village de Gondar au nord du pays, au cours d'une cérémonie funéraire.

Les autorités auraient arrêté plusieurs individus liés aux violences. Diverses sources locales estiment qu'entre 280 et 400 personnes auraient déjà été interpellées.

"C'est très triste. Des personnes innocentes qui assistaient à un enterrement ont été attaquées sans raison. Environ 20 personnes et plus ont perdu la vie", témoigne Rihadh Seid venu à la fois affiché sa solidarité avec les familles des victimes mais aussi sa colère dans la capitale Addis Abeba. Sur la place Meskel se trouve aussi Fayiza Mohammed une étudiante, "C'est comme si mon propre frère avait été tué, indique la jeune femme, Nous ressentons un profond chagrin. L'islam est une religion de moralité, nous devons donc la respecter. Si nous nous laissions guider par nos émotions, cela pourrait être le chaos. C'est très émouvant."

L'attaque s'est produite lors de la dernière semaine du Ramadan qui prend fin le 2 mai. Elle a été imputée par le conseil des affaires musulmanes de la région touchée à des "extrémistes chrétiens" même si le maire de Gondar n'a pas précisé la communauté dont serait issue les assaillants.

La région est très majoritairement peuplée de chrétiens orthodoxes, religion la plus représentée en Éthiopie. La communauté musulmane elle comprend environ 40% de pratiquants.

Voir plus