Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : un réfugié camerounais redémarre sa vie d'agriculteur

Gerard Tiko'Or Akenji, un réfugié camerounais de 45 ans qui a fui au Nigeria en raison de la guerre séparatiste au Cameroun en mars 2019.   -  
Copyright © africanews
KOLA SULAIMON/AFP or licensors -

Nigéria

Après avoir fui la crise anglophone du Cameroun en 2019, Gérard, 47 ans, s'est réfugié au Nigeria voisin. Cet éleveur de porcs est l'un des 70 000 réfugiés enregistrés dans le pays le plus peuplé d'Afrique de l'Ouest.

Les violences ont éclaté en 2017, lorsque des militants ont déclaré un État indépendant dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun, où vit la majeure partie de la minorité anglophone de ce pays majoritairement francophone.

Tant les séparatistes que les forces gouvernementales ont été accusés d'atrocités dans les combats, qui ont fait plus de 6 000 morts selon l'International Crisis Group (ICG).

Les réfugiés ont traversé le Nigeria, trouvant refuge dans l'un des camps de réfugiés qui ont vu le jour près des régions frontalières, bien qu'ils bénéficient souvent de moins d'aide internationale que dans d'autres zones de conflit.

Après avoir tout perdu, Gerard Tiko'Or Akenji espère une vie meilleure dans le camp géré par l'agence des Nations Unies pour les réfugiés à Ogoja au sud-est du Nigéria. Il est à la tête d'une coopérative agricole regroupant à la fois des Nigérians et des réfugiés Camerounais.

"La raison pour laquelle j'ai fui au Nigeria pour trouver refuge est que j'étais persécuté par les militaires dans mon pays. J'ai été arrêté à plusieurs reprises. En, 2017, en 2019 puis j'ai finalement quitté le pays" a déclaré Gérard.

"Nous avons créé une coopérative appelée 'United Farmers Cooperative', abrégé UNIFARM, où les Nigérians et les réfugiés camerounais sont des membres actifs de la coopérative" explique t-il.

Voir plus