Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Gabon : un entraineur de taekwondo mis en examen pour pédophilie

Gabon : un entraineur de taekwondo mis en examen pour pédophilie
Des policiers à Libreville   -  
Copyright © africanews
STEEVE JORDAN/AFP or licensors -

Gabon

Un entraîneur de taekwondo gabonais, arrêté fin décembre par la police, a été mis en examen pour "pédophilie" et "abus sexuels".

Martin Avera, connu au Gabon sous le pseudonyme de "Maître Chaka", a été "mis en examen par le procureur de la République de Libreville pour pédophilie et abus sexuels et placé sous mandat de dépôt".

Romain Molina, le journaliste français à l'origine des révélations sur les faits de pédophilie qui touchent le sport gabonais, avait déclaré fin décembre avoir "reçu des témoignages d'au moins une dizaine de familles, dont la plupart concerne des enfants de 10 à 14 ans" qui ont été "agressé(s) sexuellement par la force depuis les années 90".

Ces dernières semaines, trois entraîneurs de football ont été arrêtés et mis en examen au Gabon, soupçonnés de pédophilie. Patrick Assoumou Eyi, ancien entraîneur de l'équipe nationale des moins de 17 ans, est accusé d'agressions sexuelles présumées de centaines d'enfants. Il a été arrêté par les autorités gabonaises le 20 décembre et mis en examen pour "viols sur mineurs".

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba avait évoqué une affaire "très grave et inacceptable". Deux autres entraîneurs de clubs, Orphée Mickala et Triphel Mabicka, ont également été mis en examen, pour les mêmes motifs. Les trois entraîneurs risquent 30 ans de réclusion criminelle.

La FIFA a annoncé mardi avoir ouvert une enquête à la suite des accusations d'agressions sexuelles présumées de centaines d'enfants.

Voir plus