Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : un cadre du parti au pouvoir enlevé dans l'État de l'Adamawa (médias)

Nigeria : un cadre du parti au pouvoir enlevé dans l'État de l'Adamawa (médias)

Nigéria

Au Nigeria, le responsable local du All Congress Party (APC) dans l‘état de l’Adamawa a été enlevé mercredi, annonce le parti au pouvoir. Les ravisseurs demandent une rançon de plus de 31 millions de francs CFA.

Sale journée de mercredi pour le All Congress Party (APC), principal parti de la majorité présidentielle au Nigeria. Responsable de l’APC dans l‘État de l’Adamawa au nord-est à la frontière camerounaise, Hamisu Mijinyawa manque à l’appel depuis l’aube.

D’après Mark Dauda, un autre cadre du parti cité par la chaîne de télévision privée TVC News, Hamisu Mijinyawa a été enlevé depuis une heure du matin. Dauda indique par ailleurs que les kidnappeurs réclament une somme de 20 millions de nairas, soit plus de 31 millions de francs CFA pour libérer leur otage.

S’il n’y a pas encore d’informations sur l’identité des ravisseurs, l’Adamawa comme d’autres états du nord du Nigeria (à l’instar de Borno), est souvent la cible d’attentats et attaques perpétrés par Boko Haram.

En novembre dernier par exemple, un adolescent qui s’apprêtait à commettre un attentat-suicide avait été éliminé par les forces de sécurité.

Cet enlevement est tout sauf une bonne nouvelle pour le Nigeria qui, dans un contexte politique très tendu marqué entre autres par l‘éviction du président de la cour suprême et des accusations de fraudes à l’encontre du président sortant, organise les élections générales dont la présidentielle le 16 février prochain.

>>> LIRE AUSSI : Nigeria : une station de radio pour combattre Boko Haram
>>> LIRE AUSSI : L’armée nigériane tue un membre recherché de Boko Haram
>>> LIRE AUSSI : Au Nigeria, les chasseurs traditionnels prêts à en découdre avec Boko Haram
Voir plus