Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'armée nigériane tue un membre recherché de Boko Haram

L'armée nigériane tue un membre recherché de Boko Haram

Nigéria

L’armée nigériane déclare avoir tué un membre de la secte islamiste Boko Haram, qui serait dans son viseur depuis bien longtemps.

En effet, elle dispose d’une liste des 100 personnes les plus recherchées parmi les membres de l’organisation. Le terroriste tué serait le numéro 95, selon cette liste.

Cette annonce émane du porte-parole de l’armée, le colonel Sani Usman, qui affirme que l’armée est tombée dans une embuscade jeudi, dans une zone où la secte transporte sa logistique.

« Le terroriste a été blessé pendant les échanges de tirs avec nos troupes », avance le colonel. «  Il a par la suite été capturé, nous lui administrions des soins avant qu’il ne meurt », a-t-il affirmé.

Arrivé au pouvoir dans un climat d’actions terroriste dans le nord de son pays, le président Buhari avait promis endiguer ce phénomène. Les insurgés de la secte disent se battre pour l’installation d’un califat islamique dans le nord du Nigeria.

Par conséquent, des milliers de personnes ont perdu la vie et plusieurs autres ont quitté leurs maisons par peur des atrocités du groupe terroriste. Au Nigeria, l’action de Boko Haram est concentrée dans les Etats de Borno, Yobe et Adamawa (au nord).

Mais au-delà du Nigeria, le groupe arrive à faire des victimes dans des attaques ciblées, notamment dans la région du lac Tchad, au Niger dans l’extrême nord du Cameroun et au Tchad.

Cette situation a conduit à la création en 2015 d’une force régionale (La force multinationale conjointe) des pays touchés pour combattre les insurgés.

Voir plus