Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : Kabila appelle à l'unité des Congolais contre les "forces prédatrices"

RDC : Kabila appelle à l'unité des Congolais contre les "forces prédatrices"

République démocratique du Congo

À moins de 24 heures de son départ de la présidence en République démocratique du Congo, Joseph Kabila a appelé son peuple à l’unité et à faire bloc autour de son successeur Félix Tshisekedi.

Ce jeudi, la République démocratique du Congo aura un nouveau président, Félix Tshisekedi. Son prédécesseur, Joseph Kabila qui vit ses derniers instants au Palais de la Nation a livré un vibrant message d’unité dans la soirée de mercredi.Dans un bref discours, Joseph Kabila a exhorté le peuple congolais à s’unir dans une “grande coalition” contre toutes “les forces prédatrices”.

“J’en appelle donc à une grande coalition de toutes les forces progressistes. Coalition contre les forces qui se sont liguées et qui tenteront toujours de se liguer pour s’accaparer nos ressources naturelles”, a déclaré le président Kabila, 47 ans, dans un message à la chaîne d’Etat RTNC, son premier discours depuis l‘élection présidentielle du 30 décembre.

Le président sortant de la RDC a également eu quelques mots d’encouragement pour son successeur dont la cérémonie d’investiture est prévue pour ce jeudi. Il a notamment déclaré qu’il passera le pouvoir “sans regret” et fera sa part pour soutenir Félix Tshisekedi.

“Demain, je vais passer la main (à mon successeur) sans regret ni remord”, a insisté M. Kabila, qui a félicité le nouveau président issu de l’opposition.

“C’est le lieu pour moi de réitérer en votre nom comme en mon nom propre les félicitations ainsi que nos voeux de pleins succès au président élu M. Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo”, a déclaré M. Kabila.

“Qu’il soit asuré de pouvoir compter sur moi chaque fois qu’il le souhaite et que l’intérêt du pays l’exigera”, a-t-il promis.

>>> LIRE AUSSI : RDC : ces menaces qui pourraient peser sur le président Tshisekedi

Reconnaissance internationale

Autre pan de son adresse, le bilan de ses 18 années de présidence. S’il reconnaît ne pas avoir tout accompli, Joseph Kabila se réjouit néanmoins de laisser derrière lui une économie plus stable et des “avancées sans précédent en matière de démocratie”.

La République démocratique du Congo assiste à sa première transition démocratique du pouvoir depuis son indépendance en 1960, à travers l‘élection du 30 décembre contestée par le candidat de l’opposition, Martin Fayulu. Ce dernier, qui a dénoncé des cas de fraude flagrante, a déposé un recours devant la Cour constitutionnelle.

Mais sa requête a été rejetée dimanche par l’institution et son appel à manifester boycotté par la population. Depuis lors, les puissances africaines et occidentales qui avaient exprimé des préoccupations à propos du vote litigieux ont changé de cap et ont noté la victoire de Tshisekedi. Ce mercredi, les Etats-Unis se sont joints à la liste.

>>> LIRE AUSSI : Elections en RDC : les Etats-Unis apportent aussi leur soutien à Tshisekedi
Voir plus