Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Élections au Nigeria : un ancien chef d'état-major aurait identifié un plan de tricherie

Élections au Nigeria : un ancien chef d'état-major aurait identifié un plan de tricherie

Nigéria

Selon le général Theophilus Yakubu Danjuma aujourd’hui à la retraite, une vaste entreprise serait en préparation à la veille des élections générales du 16 février au Nigeria. L’ancien chef d‘état-major des armées n’a toutefois pas précisé à qui profiteraient ces fraudes.

Les quelque 84 millions de Nigérians enrôlés par la commission électorale (INEC) se rendront aux urnes le 16 février prochain. Ils devront choisir leurs conseillers municipaux ou régionaux, leurs députés et surtout celui qui succédera à Muhammadu Buhari, candidat à sa propre succession à la tête du Nigeria.

Mais, ces élections se dérouleront-elles dans les conditions normales de transparence ? Une question qui confine à l’inquiétude si l’on s’en tient aux prédictions du général Theophilus Yakubu Danjuma.

S’exprimant mardi lors de l’inauguration d’un laboratoire médical à la Rufkatu Danjuma Maternity Hospital à Takum, dans l‘État de Taraba (centre-est), l’ancien ministre de la Défense et chef d‘état-major général a révélé qu’il existait un plan « sinistre » de tripatouillage des résultats de ces scrutins.

Ce qui, estime l’officier à la retraite, pourrait provoquer des troubles ou des violences dans plusieurs États dont celui de Taraba. Cependant, Danjuma conseille aux populations de Taraba d’être très prudentes et les invite à ne pas céder aux intrigues des « ennemis de la démocratie » tout en les exhortant à la vigilance et afin que les votes « ne soient pas volés ».

Si Danjuma n’a pas nommé ces fraudeurs, sa sortie intervient après les accusations similaires d’Olusegun Obasanjo. Il y a quelques jours, l’ancien général d’armée et ex-chef de l‘État qui soutient ouvertement le candidat de l’opposition Atiku Abubakar, dénonçait des fraudes en préparation du côté de l’INEC au profit du président sortant. Des allégations rejetées par le camp Buhari qui les trouve de farfelues.

>>> LIRE AUSSI : Présidentielle au Nigeria : Buhari accusé de préparer des fraudes pour sa réélection
Voir plus