Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Présidentielle en RDC : la commission électorale consulte avant un éventuel report

Présidentielle en RDC : la commission électorale consulte avant un éventuel report

République démocratique du Congo

La commission électorale a consulté le Premier ministre et les candidats à l‘élection présidentielle jeudi matin à Kinshasa, avant l’annonce d’un possible report du scrutin prévu dimanche en République démocratique du Congo.

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), Corneille Nangaa, a rencontré le Premier ministre Bruno Tshibala au siège du Parlement, a constaté un journaliste de l’AFP.

Le président d’une instance de suivi des accords politiques de la Saint-Sylvestre 2016, qui avaient permis le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila au-delà de la fin de ses mandats constitutionnels, s’est joint à cette rencontre. M. Nangaa a également rencontré des candidats à l‘élection présidentielle ou leurs représentants.

Le président de la Commission électorale doit tenir dans l’après-midi une conférence de presse, au cours de laquelle il pourrait annoncer un report de quelques jours des élections présidentielle, législatives et provinciales prévues ce dimanche.

“Toutes les activités déclinées dans ce calendrier (électoral) ont été exécutées normalement. Tout de même aujourd’hui c’est l’occasion de discuter avec vous dans le cadre des consultations qu’organise la Céni”, a déclaré en préambule M. Nangaa à ses interlocuteurs, avant de demander à la presse de quitter la salle.

Vers un report de “sept jours”

La Céni est en “consultation” pour envisager un report de “sept jours” des trois scrutins, avait indiqué un de ses responsables mercredi soir à l’AFP.

Des étudiants se sont regroupés sur le campus de l’université de Kinshasa (Unikin), prêt à se mobiliser en cas de l’annonce d’un report, a indiqué l’un d’eux joint par l’AFP.

L’un des deux principaux candidats d’opposition Martin Fayulu a répété qu’il refusait tout report des élections. C’est également la position des deux mouvements citoyens Lutte pour le changement (Lucha) et Filimbi.

“Le 23 décembre 2018 marquera le début de la résistance populaire”, a affirmé Filimbi dans un communiqué. Martin Fayulu est parti en campagne dans le Bas-Congo à l’ouest de Kinshasa, a-t-on appris auprès de son équipe de campagne.

Le candidat pro-Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary, est également en campagne jeudi dans l’intérieur du pays. Le deuxième principal candidat d’opposition, Félix Tshisekedi, est lui en réunion à Kinshasa, a-t-on appris auprès d’un de ses proches.

Les élections déjà deux fois reportées depuis fin 2016 doivent organiser le départ du président Kabila au pouvoir depuis l’assassinat de son père en janvier 2001.

>>> LIRE AUSSI : Élections en RDC : ce que pourrait dire le président de la CENI à propos du report

AFP

Voir plus