Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : la peur dans le ventre des Américains

RDC : la peur dans le ventre des Américains

République démocratique du Congo

L’ambassade des États-Unis à Kinshasa devrait rester fermée jusqu‘à nouvel ordre. À cause d’une éventuelle et imminente attaque « terroriste ». Une bien mauvaise alerte au moment où la RDC est en pleine campagne électorale.

Les Américains résidant en RDC sur le qui-vive. La fermeture de l’ambassade des États-Unis à Kinshasa en fait foi. Ce n’est en réalité que la prolongation de la décision d’hier qui exhortait les ressortissants américains à la prudence.

Principale raison : une menace « terroriste » contre les installations de la représentation diplomatique. Les États-Unis ont d’abord averti leurs ressortissants de la menace samedi et ont fermé l’ambassade lundi. La deuxième déclaration, lundi, a indiqué que l’ambassade resterait fermée pendant un jour.

>>> LIRE AUSSI : RDC : l’ambassade américaine fermée pour « menaces d’insécurité »

Et qui en veut aux neveux de l’Oncle Sam résidant au pays de Lumumba ? Difficile de le savoir. Tant les autorités américaines s’abstiennent jusqu’ici de donner des détails, comme a laissé entendre Lambert Mende Omalanga, porte-parole du gouvernement congolais.

Cette alerte est toutefois émise dans un contexte congolais jugé tendu par des observateurs. Trois militants pro-Kabila ont été récemment tués dans le Kasaï, tout juste à la veille du lancement de la campagne électorale. Et les États-Unis dans tout ça ?

Difficile d‘établir une relation de cause à effet. Seulement, tout au long de l’histoire de RDC, des étrangers notamment des Occidentaux ont parfois fait les frais de troubles connus par le pays.

>>> LIRE AUSSI : RDC-étudiants tués : un policier incontrôlé interpellé pour être jugé
>>> LIRE AUSSI : RDC : une manifestation contre les tueries de Beni dispersée
>>> LIRE AUSSI : RDC : de nouvelles manifestations ce vendredi contre les violences à Beni
Voir plus